Le nouvelliste du Parnasse, ou Reflexions sur les ouvrages nouveaux, Volume 1

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 196 - II reçoit cette force heureuse Qui l'élève au plus haut degré. Telle , dans des canaux pressée , Avec plus de force élancée, L'onde s'élève dans les airs; Et la règle , qui semble austère , N'est qu'un art plus certain de plaire, Inséparable des beaux vers.
Page 252 - A mesure qu'ils ont moins d'esprit, il leur faut plus de corps : ils montent à cheval, parce qu'ils ne sont pas assez forts sur leurs jambes : tout ainsi qu'en nos bals , ces hommes de vile condition qui en tiennent école , pour ne pouvoir représenter le port et la décence de notre noblesse, cherchent à se recommander par des sauts périlleux , et autres mouvements étranges et bateleresques.
Page 345 - N'allez pas dès l'abord, sur Pégase monté, Crier à vos lecteurs, d'une voix de tonnerre : " Je chante le vainqueur des vainqueurs de la terre.
Page 201 - L'homme est ami de la symétrie, mais il l'est encore plus de la variété. Il faut donc pour le satisfaire, lui présenter des proportions exactes, mais lui en offrir toujours de différentes. Les vers ne satisfont qu'au premier goût. La libre éloquence satisfait à l'un et l'autre. Les vers, surtout dans les longs ouvrages, dégénèrent en une monotonie insupportable. L'oreille en est d'abord flattée par le goût de la symétrie ; mais elle en est bientôt fatiguée par le défaut de variété...
Page 149 - L'indulgente et sage nature A formé l'âme de Ninon De la volupté d'Epicure Et de la vertu de Caton.* En effet, elle était digne de cet éloge.
Page 225 - Eft des petits efprits le vice inféparable ; Inégale en fes dons la nature équitable, Pour faire à peu de frais tous les hommes contens, Leur rend en vanité...
Page 4 - O foupirs ! ô refpect! ô qu'il eft doux de plaindre Le fort d'un ennemi quand il n'eft plus à craindre 1 Ces beaux vers font un très-grand eflet , parce que la maxime eft courte, et qu'elle eft en fentiment.
Page 117 - LES FIGURES sont des manières de parler distinctement des autres par une modification particulière , qui fait qu'on les réduit chacune à une espèce à part , et qui les rend ou plus vives , ou plus nobles, ou plus agréables que les manières de parler , qui expriment le même fonds de pensée,, sans avoir d'autre modification particulière.
Page 503 - Trône, à t'abandonner je ne puis confentir, Par un coup de tonnerre il en vaut mieux .,. fortir. Tombe fur moi le ciel , pourvu que je me venge, Voilà du ftile très-fort, & peutêtre trop. Le Vers qui fuit II vaut mieux mériter le fort le plus étrange.
Page 213 - Quand un auteur s'est trompé, on le reprend honnêtement, et lorsqu'il ya du ridicule dans un livre, on le tire avec tant de circonspection que l'écrivain peut seulement se le reprocher à lui-même.

Bibliographic information