L'esprit de l'Encyclopédie, ou Choix des articles les plus agréables, les plus curieux et les plus piquans de ce grand dictionnaire ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 82 - Prenez garde, seigneur : vos invincibles mains Ont de monstres sans nombre affranchi les humains; Mais tout n'est pas détruit, et vous en laissez vivre Un...
Page 114 - Il a une puissance absolue pour faire le bien, et les mains liées dès qu'il veut faire le mal. Les lois lui confient les peuples comme le plus précieux de tous les dépôts, à condition qu'il sera le père de ses sujets.
Page 308 - En vain pour satisfaire à nos lâches envies, Nous passons près des rois tout le temps de nos vies A souffrir des mépris et ployer les genoux.
Page 394 - Ma fille.» En achevant ces mots épouvantables, Son ombre vers mon lit a paru se baisser ; Et moi je lui tendais les mains pour l'embrasser ; Mais je n'ai plus trouvé qu'un horrible mélange D'os et de chairs meurtris, et traînés dans la fange, Des lambeaux pleins de sang, et des membres affreux Que des chiens dévorants se disputaient entre eux.
Page 116 - Le ciel à les former se prépare longtemps. Tel fut cet empereur • sous qui Rome adorée Vit renaître les jours de Saturne et de Rhée ; Qui rendit de son joug l'univers amoureux ; Qu'on n'alla jamais voir sans revenir heureux ; Qui soupirait le soir, si sa main fortunée N'avait par ses bienfaits signalé la journée.
Page 394 - De mes prospérités interrompre le cours. Un songe (me devrais-je inquiéter d'un songe !) Entretient dans mon cœur un chagrin qui le ronge : Je l'évite partout, partout il me poursuit.
Page 72 - Si une république est petite, elle est détruite par une force étrangère ; si elle est grande , elle se détruit par un vice intérieur. Ce double inconvénient infecte également les démocraties et les aristocraties, soit qu'elles soient bonnes, soit qu'elles soient mauvaises. Le mal est dans la chose même; il n'ya aucune forme qui puisse y remédier.
Page 133 - Air sur lequel on chante un petit poème du même nom, divisé par couplets, duquel le sujet est pour l'ordinaire quelque histoire amoureuse, et souvent tragique. Comme la romance doit être écrite d'un style simple , touchant, et d'un goût un peu antique, l'air doit répondre au caractère des paroles; point d'ornement, rien de maniéré, une mélodie douce, naturelle, champêtre, et qui produise son effet par elle-même, indépendamment de la manière de la chanter...
Page 135 - Coiffé d'un froc bien raffiné , Et revêtu d'un doyenné Qui lui rapporte de quoi frire , Frère René devient messire Et vit comme un déterminé. Un prélat riche et fortuné , Sous un bonnet enluminé , En est , s'il le faut ainsi dire , Coiffé.
Page 71 - Il est de la nature d'une république qu'elle n'ait qu'un petit territoire; sans cela elle ne peut guère subsister. Dans une grande république il ya de grandes fortunes, et par conséquent peu de modération dans les esprits ; il ya de trop grands dépôts à mettre entre les mains d'un citoyen ; les intérêts se particularisent; un homme sent d'abord qu'il peut être heureux , grand , glorieux sans...

Bibliographic information