Histoire politique et militaire du peuple de Lyon pendant la Révolution française, 1789-1795, Volume 1

Front Cover
L. Curmer, 1845 - France - 411 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 348 - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
Page 233 - La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes...
Page 369 - ... de maintenir la liberté , l'égalité, la république une et indivisible, la sûreté des personnes et des propriétés...
Page 130 - Oui, je l'ai voulu,... de sang, de sang, pour punir les » monstres qui en boivent!... Misérable! que t'importe? Tu • ne crains pas qu'on verse le tien ; ... tu n'as que de la boue » et du virus dans les veines; ... les modérés ont du jus de » pavot , . . . les accapareurs un or fluide, . . . les perturbateurs » une écume de souffle ,... les réfractaires un extrait de ciguë....
Page 212 - ... menacés. Les sections de la ville doivent être grandes et généreuses, elles ne déshonoreront pas leur triomphe par des attentats à la sûreté individuelle : chaque citoyen doit être sous la garantie de toutes les sections. Nous vous invitons, citoyens, à exercer la surveillance la plus active , pour que la loi règne seule ; conservez le calme et la tranquillité qui doivent succéder à la victoire. Oubliez les scènes affreuses dont vous avez été les témoins et les victimes, pour...
Page 355 - Nous sommes des libérateurs, car nous venons vous tirer du joug de l'oppression, nous venons arracher les patriotes des mains de leurs bourreaux. Nous savons distinguer les bons citoyens de Lyon, gémissant, depuis deux mois, sur les désordres dont ils sont ou victimes, ou...
Page 305 - Dis au peuple que je meurs pour la liberté, » que je serais trop heureux si ma mort et mon sang pouvaient la » consolider. Je n'ai qu'une seule grâce à demander au peuple de » Lyon, c'est que je sois la seule victime et qu'il pardonne à toutes
Page 357 - Si une de ces conditions était refusée, les représentants du peuple déclarent qu'ils mettent sous la responsabilité collective des citoyens de Lyon tous les maux qui peuvent en résulter, et d'avance ils déclarent rebelle et traître à la patrie, avec entière confiscation des biens au profit de la nation, tout individu dont le fils -ou le commis, ou même le serviteur ou ouvrier d'habitude, serait reconnu pour avoir porté les armes contre les troupes de la République, ou contribué aux...
Page 301 - ... placards ou bulletins affichés ou répandus dans lesdits lieux , soit par des écrits rendus publics par la voie de l'impression, sera puni de la même peine prononcée par la loi contre les auteurs dudit crime.
Page 19 - Ce qu'on appelait les honnêtes gens, dans l'insolence du vieux régime, présente à peine quelques patriotes; il n'ya que le peuple qui chérisse la révolution, parce que son intérêt tenant immédiatement à l'intérêt général, il est juste par sa situation comme par sa nature; mais ce peuple peu instruit est en proie aux...

Bibliographic information