Les vies des hommes illustres de Plutarque,

Front Cover
Chez Zacharie Chatelain., 1735 - Greece
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 426 - Elle étoit couchée fur un petit lit dans un état fort fimple & fort négligé. Quand il entra dans fa chambre , quoiqu'elle n'eût fur elle qu'une fimple tunique, elle fe leva promptement, & alla fe jetter à fes genoux , horriblement défigurée...
Page 542 - ... continuelles fa douleur & fon repentir. Déchiré jour & nuit par ce cruel fouvenir , il dit qu'il aimoit mieux mourir mille fois , & tendre le cou à quiconque voudroit le tuer , que de vivre obligé tous les jours de fe précautionner , non - feulement contre fes ennemis , mais encore contre les meilleurs de fes amis.
Page 234 - ... & de fe jetter dans le fien ; ce qui arriva comme il l'avoit prévu. La plus grande partie de cette infanterie s'étant détachée , fe vint rendre volontairement à lui , & le refte fut mis en fuite. Dans ce moment , une greffe troupe de gens de Séleucus marcha de turie contre Antigonus.
Page 495 - Mégaclès , venus pour abolir la tyrannie, affranchissaient les Syracusains et tous les peuples de Sicile du joug du tyran. Et voulant haranguer lui-même le peuple , il monta au haut de la ville par le quartier de l'Achradine. Partout où il passoit, les Syracusains avoient dressé des deux côtés de...
Page 245 - Péloponnèfe , & les prefla de venir le fecourir. Pyrrhus arriva le premier , & commença d'abord par s'emparer d'une partie de la Macédoine , qu'il retint pour le prix du fecours qu'il lui donnoit ; & par-là , il fe rendit très-redoutable à Alexandre , qui l'avoit appelle , & qui le trouvoit déjà trop voifin.
Page 243 - ... fon ton , & leur faifant feulement des plaintes avec douceur & amitié, il leur pardonna , & leur rendit fes bonnes grâces , leur donna cent mille mefures de bled , & rétablit les Magiftrats qui leur étoient les plus agréa- Atl>tmtntblés.
Page 50 - Demofthene prenoit plaifir à considérer une coupe du Roi & qu'il en admiroit la figure & la \ beauté de l'ouvrage , il le pria de la prendre , & de la foupefer pour juger lui-même du poids de l'or, Demofthene l'ayant prife , fut étonné du poids qui étoit considérable , & demanda de combien elle pouvait être ? Harpalus lui répondit en foûriant , elle eft bien de vingt talens.
Page 185 - Car , pendant qu'il n'avoit rien à faire , il étoit d'un commerce délicieux ; ' rien n'égaloit la fomptuofité de fes fertins, de fon luxe & de toute fa manière de vivre ; c'étoit le plus magnifique , le plus voluptueux & le plus délicat de tous les Rois. Mais , d'un autre côté , malgré -ces voluptés & ces délices , quand il étoit queftion de...
Page 535 - ¿k les plus éclatantes , il fût cependant auffi modefte dans fes habits , dans fon équipage & dans fa table , que s'il eût vécu dans l'Académie avec Platon , & non pas avec des gens de guerre , avec des officiers...
Page 377 - ... de magnificence , non feulement les enfans qu'il avoit eus d'elle , mais encore ceux qu'il avoit eus de Fulvie. Et quand Antoine envoyoit quelques-uns de fes amis à Rome pour y briguer les charges &: les emplois , ou pour y pourfuivre des...

Bibliographic information