Page images
PDF
EPUB

COULOMMIERS

Imprimerie Paul BRODARD.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][merged small]

THE NEW YORK
PUBLIC LIBRARY
4978033

ASTOR, LENOX AND
TILDEN FOUNDATIONS
R 1949 L

Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation

réservés pour tous pays.

Copyright by Ch. Delagrave, 1912.

LE DIX-HUITIÈME SIÈCLE

Il est toujours difficile, dans l'Histoire de la Littérature, de combiner la chronologie avec l'histoire des idées et l'exposé des formes d'art. Mais la difficulté est particulièrement grave au xviie siècle : les écrivains sont plus près de nous, et ainsi nous manquons de perspective, de recul, pour les apprécier; nous sommes exposés à prendre fait et cause pour eux, ou contre eux, leurs idées étant encore dans une assez forte mesure les nôtres, et leurs querelles se perpétuant parmi nous. En outre, leur vie est plus mêlée à leur æuvre que ne l'était celle des écrivains de l'époque précédente, et leur @uvre est par suite plus diffuse à travers le siècle. A cet égard, l'exemple de Voltaire est caractéristique : si nous ne parlons de lui qu’occasionnellement, nous n'en donnons qu'une idée fausse et injuste, car nous réduisons son rôle à celui d'écho; si nous en parlons en bloc, à quel moment devrons-nous en parler, et quelle raison aurons-nous de choisir tel moment

lancheteau april 5,104 4v

SO

plutôt que tel autre ? Comment donc allons-nous procéder?

Jetons d'abord un coup d’ail général, le plus général et le plus étendu que nous pourrons, et tant au point de vue de la biographie que de l'histoire des idées et des formes d'art, rendons-nous compte des conditions et des exigences du sujet. Quatre ou cinq hommes nous apparaîtront, qu'il nous faudra connaitre à fond. L'Europe moderne, comme l'a dit Taine dans un mouvement d'enthousiasme qui ne lui est pas ordinaire en parlant d'écrivains français, l'Europe n'en a pas de plus grands. Ce sont Montesquieu, Voltaire, Diderot, Rousseau, Buffon. Audessous d'eux, Bayle et Fontenelle, d'Alembert et Condillac; les économistes, Quesnay, Turgot, Dupont; enfin Condorcet. – Quatre ou cinq idées surgiront : la toute-puissance de la Raison, le Progrès, la bonté de l'Homme; à ces deux ou trois idées principales des idées secondaires viennent se rattacher : celle du pouvoir de la Science, de la science mathématique en particulier, comportant, comme conséquence, une diminution de cette psychologie qui avait fait la gloire du xviio siècle; l'idée de la grandeur de l'Institution sociale, et de la possibilité de son amélioration : d'où l'importance prise alors par l'économie politique, et la faveur dont jouit l'utopie. Enfin, à un autre point de vue, secondaires ou principales, elles se ramènent toutes à une seule idée, confuse et puissante : la vie a son but en elle

« PreviousContinue »