De la philosophie scolastique, Volume 1

Front Cover
Pagnerre, 1850 - Scholasticism - 527 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 396 - Librorum quoque Aristotelis, qui de naturali philosophia inscripti sunt, et ante paucos annos Parisiis coeperant lectitari, interdicta est lectio tribus annis, quia ex ipsis errorum semina viderentur exorta ». Cfr.
Page 226 - ainsi, dit Abélard, comment pourra-t-on nier que So« crate soit dans le même temps à Rome et à Athènes ? En « effet, là où est Socrate., là est aussi l'homme universel , « qui a dans toute sa quantité revêtu la forme de la socratité; «car tout ce que prend l'universel, il le prend en toute sa « quantité. Si donc l'universel qui est tout entier...
Page 108 - Nihil aliud est genus quam substantialis similitudo ex diversis speciebus in cogitatione collecta. » Plus bas : « Alio namque modo universalis est (substantia eadem) cum cogitatur , alio singularis cum sentitur. Hic innuit nobis Boethius quod eadem res individuum et species et genus est, et non esse universalia individuis quasi quiddam diversum, ut quidam dicunt, scilicet speciem nihil esse quam genus iuformatum, et individuum nihil aliud esse quam speciem informatam.
Page 178 - In eorum quippe animabus ratio, quae et princeps et iudex omnium debet esse quae sunt in homine, sic est in imaginationibus corporalibus obvoluta, ut ex eis se non possit evolvere, nec ab ipsis ea, quae ipsa sola et pura contemplari debet, valeat discernere.
Page 246 - La Providence applique l'idée à la matière, et la matière s'anime et prend une forme '. Dans l'intelligence divine étaient d'avance les exemplaires de la vie, les notions éternelles, le monde intelligible et la prescience des choses qui doivent arriver un jour.
Page 276 - C'est la même substance qui est raisonnable et sans raison, absolument comme la même substance est à la fois blanche et assise, car être blanc et être assis ne sont que des formes opposées comme la rationalité et son contraire, et puisque les deux premières formes peuvent notoirement se trouver dans le même sujet, pourquoi les deux secondes ne s'y trouveraient-elles pas également? Est-ce parce que la rationalité et l'irrationalité
Page 379 - En introduisant dans la doctrine péripatéticienne l'hypothèse des intelligences des sphères, placées entre le premier moteur et le monde, et en admettant une émanation universelle par laquelle le mouvement se communique de proche en proche à toutes les parties de l'univers jusqu'au monde sublunaire, les philosophes arabes croyaient sans doute faire disparaître le dualisme de la doctrine...
Page 382 - ne gagne donc rien individuellement qui aille au« delà des limites de cette existence terrestre, et la « permanence de l'âme individuelle est une chimère. « Les notions générales, qui émanent de l'intellect « universel, sont impérissables dans l'humanité tout « entière ; mais il ne reste rien de l'intelligence indi
Page 275 - ... plus d'une autre matière, sous aucun rapport, et que tous « les sujets individuels se réduisent à l'unité et à l'identité, « Une grave hérésie est au bout de cette doctrine; car, avec « elle, la substance divine, qui est reconnue pour n'admettre « aucune forme, est nécessairement identique à toute subs« tance quelconque ou à la substance en général...
Page 253 - ... animal," in hoc statu genus est. Quod si relictis omnibus formis , in hoc tantum. consideremus Socratem , quod notat substantia , generalissimum est. Idem de Platone dicas per omnia. Quod si quis dicat proprietatem Socratis in eo quod est homo non magis esse in pluribus , quam ejusdem Socratis in quantum est Socrates...

Bibliographic information