Histoire des croisades: histoire des faits et gestes dans les régions d'Outre-Mer, depuis l'année 1095 jusqu'à l'année 1120 de Jésus-Christ, Volume 21

Front Cover
J.-L.-J. Brière, 1824
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 379 - Comme les nôtres étaient déjà <• en possession des remparts et des « tours, on put voir dès lors des choses « admirables. Parmi les Sarrasins, « les uns étaient frappés de mort, ce « qui était pour eux le sort le plus « doux ; d'autres percés de flèches se « voyaient forcés de s'élancer du haut «des tours; d'autres encore, après « avoir longuement souffert, étaient n livrés aux flammes et consumés par
Page 341 - Dieu nous aide; le peuple, dis-je, se jeta sur lui , le renversa à terre , et il fut foulé aux pieds au milieu de cette immense multitude, chacun voulant le toucher , ou prendre quelque chose de son vêtement , pour s'assurer que c'était bien lui. On lui fit ainsi trois ou quatre blessures dans les jambes, en lui enlevant des morceaux de chair, on lui brisa l'épine du dos , et on lui enfonça les côtes. Il eût même expiré sur la place, à ce que nous présumons, si Raimond Pelet, chevalier...
Page 275 - habitera dans vos tabernacles , ou qui se reposera sur « votre sainte montagne ' ? » un homme , d'une beauté supérieure à toute autre beauté , se présenta devant lui , et lui dit : « Homme , quelle est cette nation qui « est entrée dans la ville? » Et le prêtre dit : «Des « Chrétiens. » Et il lui dit : « Quels Chrétiens? » Et le prêtre : « Des hommes qui croient au Christ né de « la Vierge, qui a souffert sur la croix , qui est mort, « qui a été enseveli , qui est ressuscité...
Page 340 - L'affluence était si grande, que tous les hommes ne pouvaient voir les mêmes choses. Aussi nous at-il été fait beaucoup d'autres rapports , mais nous nous dispensons de les consigner ici, dans la crainte d'ennuyer le lecteur; et, attendu d'ailleurs que trois témoins irréprochables suffisent dans toute affaire. Voici cependant une chose que nous ne pouvons passer sous silence. Après que Pierre eut traversé le feu , et quoique l'incendie fût encore très-actif, le peuple se mit à ramasser...
Page 139 - Soboas, l'un des puissans parmi les Turcs, donna l'ordre de lui couper la tête , d'enlever de dessus cette tête la peau avec sa belle chevelure blonde, qui depuis long-temps n'avait été coupée, et de la faire sécher, afin de les attacher ensuite à l'extrémité d'une lance, en témoignage et en souvenir de cette victoire , et pour animer de plus en plus la douleur des Chrétiens. La même année que le roi Baudouin abandonna le...
Page 224 - La plupart des érudits s'accordent à croire que les deuxfragmens qui le prolongent un peu au-delà de cette époque , et contiennent le récit de la bataille d'Ascalon , ont été ajoutés après coup par une main étrangère.
Page 209 - Aussitôt que je serai mort, leur dit« il, je vous prie d'ouvrir mon corps avec le fer, « d'en enlever les intestins , de le remplir de sel et « d'aromates , et de l'envelopper dans du cuir et des « tapis , afin que vous puissiez ensuite le transporter « à Jérusalem , et l'ensevelir , selon le rit catholique , « auprès du sépulcre de mon frère.
Page 339 - Lorsque le feu fut vio.lemment allumé ; moi, Raimond, je dis en présence de toute la multitude : « Si Dieu tout-puissant a parlé « à cet homme face à face , et si le bienheureux André « lui a montré la lance du Seigneur, tandis qu'il « veillait lui-même , qu'il passe à travers ce feu sans « être blessé : mais s'il en est autrement, et si ce n'est « qu'un mensonge , qu'il soit brûlé avec la lance qu'il « portera dans ses mains.
Page 136 - Chrétiens enfermés dans la place , et les attirer à leur suite, jusqu'à ce qu'ils fussent arrivés vers les lieux où les autres s'étaient cachés en embuscade. Gervais, homme très-renommé et trèsnoble du royaume de France , à qui le roi avait donné la ville et la forteresse de Tibériade , et qui y commandait alors , ayant appris l'arrivée des Turcs , rassembla aussitôt ses compagnons d'armes au nombre de quatre-vingts chevaliers environ , couverts de leurs cuirasses et bien équipés...
Page 223 - ... s'associant avec l'Europe entière à leurs sentimens et à leur gloire , bien qu'il fût demeuré étranger à leurs aventures. Raimond d'Agiles raconte ce qu'il a vu , ce qu'il a fait, ce qu'ont vu et fait son prince et ses compagnons. Chanoine de la cathédrale du Puy en Velay, lorsqu'on iog5 Urbain...

Bibliographic information