Essais d'appréciations historiques, ou: Examen de quelques points de philologie, de géographie, d'archéologie et d'histoire, Volumes 1-2

Front Cover
Desforges, 1837 - Historiography - 644 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 22 - Égyptiens et leurs dynasties. Il n'a jamais vu Versailles, il ne le verra point; il a presque vu la tour de Babel ; il en compte les degrés ; il sait combien d'architectes ont présidé à cet ouvrage ; il sait le nom des architectes. Dirai-je qu'il croit Henri IV 2 fils de Henri III ? Il néglige du moins de rien connaître aux maisons de France, d'Autriche, de Bavière:
Page 23 - Il demande si l'Empereur a jamais été marié, mais personne ne lui apprendra que Ninus a eu deux femmes. On lui dit que le Roi jouit d'une santé parfaite; et il se souvient que Thetmosis un Roi d'Egypte était valétudinaire, et qu'il tenait cette complexion de son aïeul Alipharmutosis.
Page 22 - Hermagoras ne sait pas qui est roi de Hongrie ; il s'étonne de n'entendre faire aucune mention du roi de Bohême ; ne lui parlez pas des guerres de Flandre et de Hollande, dispensez-le du moins de vous répondre...
Page 24 - Artaxerxe ait été appelé Longuemain parce que les bras lui tombaient jusqu'aux genoux, et non à cause qu'il avait une main plus longue que l'autre ; et il ajoute qu'il ya des auteurs graves qui affirment que c'était la droite, qu'il croit néanmoins être bien fondé à soutenir que c'est la gauche.
Page 23 - Ninyas, qu'on ne les distinguait pas à la parole : si c'était parce que la mère avait une voix mâle comme son fils, ou le fils une voix efféminée comme sa mère, qu'il n'ose pas le décider.
Page 320 - ... être absent , à soigner avec un redoublement de zèle les pauvres et les malades, à les laver elle-même, à les vêtir des habits qu'elle leur avait faits, malgré le mécontentement qu'en témoignait hautement la duchesse-mère Sophie qui était restée avec son fils depuis la mort de son mari. Mais la jeune duchesse ne tenait que fort peu de compte des plaintes de sa belle-mère. Parmi ces malades . il y avait alors un pauvre petit lépreux, nommé Héliasou Elie, dont l'état était si...
Page 252 - L'occupation de la régence d'Alger par les troupes françaises, qui a rendu la sécurité au commerce de la Méditerranée , et ouvert des voies nouvelles à la civilisation européenne,. ne doit pas rester sans résultat pour la science ; et, de son côté , la science elle-même peut concourir à cette œuvre de civilisation qui commence en Afrique sous la protection de nos armes.
Page 162 - En même temps ils construisaient , avec d'anciens matériaux, des trirèmes et des quinquérèmes avec une adresse et une activité singulières. Enfin , lorsque tout fut prêt , les Carthaginois , au point du jour, ouvrirent la communication avec la mer, et sortirent avec cinquante trirèmes et un grand nombre d'autres navires qu'ils avaient fabriqués dans cet intervalle.
Page 254 - ... historiques propres à faire connaître l'état de l'Afrique sous la domination des Romains, mon prédécesseur n'avait nullement entendu limiter à cette période seule les investigations auxquelles elle jugerait convenable de se livrer, et n'avait pas perdu de vue de quelle importance il était, à la fois pour la science et l'administration , de bien connaître également tout ce qui se rapporte à l'établissement des Arabes en Afrique et des Turcs sur les côtes d'Alger. » J'apprécie,...
Page 205 - Sarrazins en France et de France en Savoie, en Piémont et dans la Suisse, pendant les 8', 9e et 10* siècles de notre ère, d'après les auteurs chrétiens et mahométans.

Bibliographic information