De l'esprit des loix, Ou, Du rapport que les loix doivent avoir avec la constitution de chaque gouvernement, les moeurs, le climat, la religion, le commerce, &c: A quoi l'auteur a ajoûté des recherches nouvelles sur les Loix Romaines, touchant les successions, sur les Loix Françoises, & sur les Loix Féodales..

Front Cover
Chez Barillot & fils., 1749 - Jurisprudence - 398 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Continuation du même ſujet
64
CHAP IV De la maniere de former les Jugemens ibid
76
De la ſévérité des peines dans les divers Gouvera
83
Différence de la nature du Gouvernement de
89
Des Loix ſomptuaires dans la Démocratie
96
CHAP VIIT
102
mens
107
Des Dots des Avantages Nuptiaux dans
108
Effets naturels de la bonté com de la corruption
119
Nouvelles conſéquences des Principes des trois Gou
125
Comment les Etats Deſpotiques pourvoient à leur
131
Gelon Roi de Syracuſeer
140
CHARLES XII
147
Diveres ſignifications données au mot de Liber té Page
150
Ce que ceſt que la Liberté
151
nuation du même ſujet
152
De lobjet des Etats divers ibid CHAP VI De la Conſtitution dAngleterre
153
Des Monarchies que nous connoiſſons
163
P IX Maniere de penſer dAriſtote
165
Maniere de penſer des autres Politiques bid CHAP XI Des Rois des tems héroïques chez les Grecs 106
166
Du Gouvernement des Rois de Rome a comment les trois Pouvoirs y furent diſtribués
167
Réflexions générales ſur létat de Rome après lex pulſion des Rois
169
Comment la diſtribution des trois Pouvoirs com mença à changer après lexpulſion des Rois
170
Comment dans lEtat floriſſant de la République Rome perdit tout à coup ſa Liberté
172
De la Puiſſance Légiſlative dans la République Romaine
173
De la puiſance exécutrice dans la même Républi que
174
De la puiſſance de juger dans le Gouvernement de Rome
176
Du Gouvernement des Provinces Romaines
181
Fin de ce Livre
183
Des Loix qui forment la Liberté politique dans ſon rapport avec le Citoyen Chap I Idie de ce Livre
184
De la Liberté du Citoyen
185
Nouveaux effets de la fertilité de la ſtérilité du pays
281
Des Peuples des Iſles ibid CHAP VI Des pays formés par linduſtrie des hommes
282
Des Ouvrages des hommes ibid CHAP VIII Rapport général des Loix
283
Dů Terrain de lAmérique ibid CHAP X Du nombre des hommes dans le rapport avec la maniere dont ils ſe procurent la ſubſiſtance
284
Du Droit des gens chez les peuples qui ne culti vent point les terres
285
De lEtat politique des peuples qui ne cultivent point les terres
286
Des Loix Civiles chez les peuples qui ne connoiſ fent point luſage de la Monnoie
287
Force de la ſuperftition
288
Du Droit des Gens des Tartares
289
Loi Civile des Tartares
291
Dune Loi Civile des peuples Germains ibid CHAP XXIII De la chevelure Royale
295
Des Mariages des Rois Francs
296
Childeric ibid CHAP XXVI De la Majorité des Rois Francs
297
CHAP XXVII Continuation du même ſujet
298
Eſprit ſanguinaire des Rois Francs 299
299
Des Åſemblées de la Nation chez les Francs ibid CHAP XXX De lautorité du Clergé dans la premiere Race
300
Continuation du même Jujet
Publiques I 202 Cauſe qui les Affranchiſſement des Eſclaves circonf
1
12
12
De la corruprion du Principe de la Démocra
19
diſe dangereuſe comme ligne II Son climat différent de celui
55
63
63
CHAP III
81
b 2
90
CHAP III
131
Des Loix qui forment la liberté politique dans ſon rapport avec
310
Cauſe principale de laffoibliſſement de la ſeconde
340
De la nature des Fiefs depuis le Regne de Charle
346
dernier Continuation du même ſujet
354
tre I
370

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 245 - ... les supposions des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous-mêmes Chrétiens. De petits esprits exagèrent trop l'injustice que l'on fait aux Africains; car, si elle était telle qu'ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des princes d'Europe, qui font entre eux tant de conventions inutiles , d'en faire une générale en faveur de la miséricorde et de la pitié ? CHAPITRE VI.
Page 110 - Le principe de la démocratie se corrompt, non seulement lorsqu'on perd l'esprit d'égalité, mais encore quand on prend l'esprit d'égalité extrême, et que chacun veut être égal à ceux qu'il choisit pour lui commander. Pour lors le peuple ne pouvant souffrir le pouvoir même qu'il confie, veut tout faire par lui-même, délibérer pour le sénat, exécuter pour les magistrats, et dépouiller tous les juges.
Page 6 - La loi, en général, est la raison humaine, en tant qu'elle gouverne tous les peuples de la terre; et les lois politiques et civiles de chaque nation ne doivent être que les cas particuliers où s'applique cette raison humaine.
Page 16 - Il ne suffit pas qu'il y ait dans une monarchie des rangs intermédiaires ; il faut encore un dépôt de lois. Ce dépôt ne peut être que dans les corps politiques, qui annoncent les lois lorsqu'elles sont faites, et les rappellent lorsqu'on les oublie. L'ignorance naturelle à la noblesse, son inattention, son mépris pour le gouvernement civil, exigent qu'il y ait un corps qui fasse sans cesse sortir...
Page 137 - Un état qui en a conquis un autre le traite d'une des quatre manières suivantes : il continue à le gouverner selon ses lois , et ne prend pour lui que l'exercice du gouvernement politique et civil; ou il lui donne un nouveau gouvernement politique et civil; ou il détruit la société et la disperse dans d'autres ; ou enfin il extermine tous les citoyens.
Page 147 - La loi naturelle ordonne aux pères de nourrir leurs enfants , mais elle n'oblige pas de les faire héritiers. Le partage des biens, les lois sur ce partage, les successions après la mort de celui qui a • eu ce partage ; tout cela ne peut avoir été réglé que par la société , et par conséquent par des lois politiques ou civiles.
Page 155 - La puissance de juger ne doit pas être donnée à un sénat permanent, mais exercée par des personnes tirées du corps du peuple", dans certains temps de l'année, de la manière prescrite par la loi, pour former un tribunal qui ne dure qu'autant que la nécessité le requiert.
Page 23 - Je supplie qu'on ne s'offense pas de ce que j'ai dit : je parle après toutes les histoires. Je sais très-bien qu'il n'est pas rare qu'il y ait des princes vertueux; mais je dis que dans une monarchie il est très-difficile que le peuple le soit'.
Page 137 - ... dans d'autres ; ou enfin il extermine tous les citoyens. La première manière est conforme au droit des gens que nous suivons aujourd'hui ; la quatrième est plus conforme au droit des gens des Romains : sur quoi je laisse à juger à quel point nous sommes devenus meilleurs.
Page 7 - ... elles doivent se rapporter au degré de liberté que la constitution peut souffrir; à la religion des habitants, à leurs inclinations, à leurs richesses, à leur nombre, à leur commerce, à leurs mœurs, à leurs manières.

Bibliographic information