Page images
PDF
EPUB
[graphic]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][graphic]

A PARIS,
CHEZ LEFÈVRE, LIBRAIRE,

RUE DE L'ÉPERON, NO 6.

-

M DCCC XXIV.

1

[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

mmm

PRÉFACE

DE L'ÉDITEUR.

Publier aujourd'hui les OEuvres de Corneille, ce n'est pas les reproduire telles qu'elles ont été livrées pour

la première fois au public par Corneille lui-même, puisque, dans la suite, il leur a fait subir de nombreuses corrections; ce n'est pas non plus les réimprimer telles qu'elles existent dans les éditions de 1660' et 1663”, car le texte de ces éditions, d'ailleurs incomplétes, a également éprouvé plusieurs rectifications importantes; ce n'est pas enfin faire reparoître l'édition donnée

par

Thomas Corneille en 1692': quoiqu'elle soit revêtue de la formule banale, revu et corrigé par l'auteur 4, il est constant que, depuis

· Trois vol. in-8°.

· Deux vol. in-fol. — Quelques exemplaires, auxquels on a fait un nouveau titre, portent mal-à-propos la date de 1664. Ces deux éditions, qui ne diffèrent entre elles que par le format, ne renferment ni les dédicaces, ni les préfaces, ni les arguments de Corneille.

3 Cinq vol. in-12. * Le privilège de cette même édition annonce formellement au

la mort de son frère, Thomas Corneille a introduit, soit dans le texte, soit dans la coupe

des scènes, quelques changements et quelques modifications'

Pour retrouver le texte de Corneille, il faut le chercher dans l'édition de 1682?, la dernière qu'il ait revue, et la seule qui contienne tout son théâtre: c'est celle

que nous avons suivie. Quelques négligences typographiques, faciles à expliquer par le grand âge de l'auteur et par l'état de foiblesse dans lequel il passa les deux dernières années de sa vie, ne sauroient ôter à cette édition la confiance que sa date lui assure. Du reste, il nous a suffi de consulter les précédentes, pour faire disparoître ces incorrections qui ne peuvent arrêter un instant le lecteur, et qui détruiroient,

contraire

que

c'est Thomas Corneille qui a revu et corrigé les pièces de son frère.

· Voltaire, qui d'ailleurs a tant fait pour la gloire de Corneille, n'a pas toujours reproduit fidèlement son texte. Adoptant tantôt celui des premières éditions *, tantôt celui des dernières, quelquefois les mélant tous ensemble, il a relevé des fautes qui n'existoient plus, et son exemple a séduit ou égaré presque tous les éditeurs modernes.

* Cinq vol. in-12. — Ils contiennent les tragédies et les comédies de Corneille, ses discours sur la poésie dramatique, et ses examens. Pour tous ses autres ouvrages, nous avons consulté les éditions partielles indiquées dans le cours de la nôtre.

3 Il avoit alors soixante-seize ans, et mourut deux ans après. * Voyez le Cid et le Menteur.

« PreviousContinue »