500 lieues sur le Nil

Front Cover
Hachette, 1858 - Egypt - 378 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 26 - En achevant ces mots épouvantables, Son ombre vers mon lit a paru se baisser, Et moi je lui tendais les mains pour l'embrasser; Mais je n'ai plus trouvé qu'un horrible mélange D'os et de chair meurtris et traînés dans la fange, Des lambeaux pleins de sang, et des membres affreux Que des chiens dévorants se disputaient entre eux.
Page 39 - Caire à la .fêle d'une espèce d'école normale instituée par Méhémet-Ali. Le petit-fils , trouvant par trop européenne cette innovation de son grand-père , l'avait abolie et en avait exilé le directeur à Khartoum, où, comme Denis à Corynthe , il enseignait à lire aux enfants pour gagner sa vie. La chute était rude; mais notre magister prenait assez bien son parti et se résignait, en bon musulman, aux décrets d'Allah. Je le vis plusieurs fois. C'était un homme assez cultivé pour...
Page 39 - ... instituée par Méhémet-Ali. Le petit-fils , trouvant par trop européenne cette innovation de son grand-père , l'avait abolie et en avait exilé le directeur à Khartoum, où, comme Denis à Corynthe , il enseignait à lire aux enfants pour gagner sa vie. La chute était rude; mais notre magister prenait assez bien son parti et se résignait, en bon musulman, aux décrets d'Allah. Je le vis plusieurs fois. C'était un homme assez cultivé pour un Egyptien , et, s'il n'avait pas beaucoup de...
Page 57 - Enfin le ballet commença ; ballet étrange, je vous assure , et qui n'a rien de commun avec tout ce que j'avais vu jusqu'alors. Sur un signe de la maîtresse, qui resta accroupie à l'écart et enveloppée dans son ferdah, les esclaves, au nombre de six ou sept, se levèrent, et, se dépouillant du leur, demeurèrent absolument nues, au raat près, qui leur ceignait le bas des reins. Toutes étaient de la première jeunesse , faites à ravir , et , quoique parfaitement noires, elles avaient le nez...
Page 26 - ... Les briques de l'ancienne cité de Soba ont servi, m'at-on dit, à plusieurs constructions de la cité moderne. Par une précaution rare en terre musulmane, on a relégué les abattoirs à une certaine distance de la ville ; ce qui ne les empêche pas de corrompre l'air environnant. Les oiseaux de proie planent sans cesse sur ces charniers infects, et si l'on en approche par hasard, on n'y voit qu'un horrible mélange D'os et de chairs meurtris et traînés dans la fange, Des lambeaux pleins...
Page 44 - ... Virgile au Purgatoire. Nous nous embrassâmes comme les deux ombres et nous fûmes à l'instant amis. Je lui dois , outre l'agrément de son commerce, des renseignements précieux sur le pays. Sa maison était spacieuse, commode, et il y avait au milieu de sa cour un beau henné à côté d'un puits. A peine lui avais-je dit mon nom qu'il était sorti sans répondre pour rentrer l'instant d'après avec un livre à la main : « Voyez si je vous connais ! » dit-il en me le présentant. Or ce livre...
Page 134 - Ce respect et cette autorité des femmes remontent aux siècles les plus reculés : la reine de Saba, qui vint rendre hommage à la sagesse de Salomon , était une reine d'Ethiopie.
Page 312 - Il est impossible d'imaginer rien de plus svelte et de plus gracieux. C'est là, sans aucun doute, le type primitif de la cannelure adoptée par les Grecs. Cette imitation du lotus, comme ailleurs celle du palmier, prouve sans réplique que le type primordial de la colonne doit être cherché dans le règne végétal : l'homme ne crée rien, il ne fait qu'imiter la nature. Cette salle, destinée aux panégyries, était de celles qu'on appelait manoskh, littéralement...
Page 33 - ... blanches. Tout cela se vendait à l'encan, et la chose restait au plus offrant. La dernière de ces marchandises, je veux dire la jeune fille, fixa particulièrement mon attention, et je la suivais avec intérêt, car on la promenait plus qu'à demi nue d'un bout du bazar à l'autre, afin que chacun put la voir à son aise, miser et surenchérir. On n'en donnait pas grand
Page 60 - Je renonce à peindre ces mtérieurs sans nom dans aucune langue. La volupté expire à la porte de ces tristes lieux, qui soi-disant lui sont destinés, mais où il n'y a de place que pour la dégradation, la misère, la pitié. Il règne à Khartoum une liberté de mœurs qui sent fort la vie sauvage. Les Européens s'en accommodent parfaitement, et l'exagèrent encore, bien loin de la réprimer. On peut donc dire avec raison que la vie sauvage déteint ici sur la civilisation, bien plus que la...

Bibliographic information