De l'interdiction des aliénés: mémoire lu à l'Académie de médecine de Paris dans les séances du 12 juillet et du 23 août 1859 ...

Front Cover
chez Durand, libraire 1860, 1860 - Insanity (Law) - 202 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 130 - Le majeur qui est dans un état habituel d'imbécillité, de démence ou de fureur, doit être interdit, même lorsque cet état présente des intervalles lucides.
Page 76 - L'interdit est assimilé au mineur, pour sa personne et pour ses biens ; les lois sur la tutelle des mineurs s'appliqueroQ à la tutelle des interdits.
Page 10 - Le mineur sorti de l'enfance n'est qu'un interdit frappe par une disposition générale de la loi ,. qui est uniquement fondée sur les défauts ordinaires de la jeunesse , sur son état habituel. Il est à présumer que ces défauts s'affaibliront de jour à autre ; car chez le mineur les progrès de la raison doivent naturellement suivre ceux de l'âge. Il est rare su contraire que le majeur qui a...
Page 58 - J'en ai tiré cette grande maxime de morale, la seule peut-être d'usage dans la pratique, d'éviter les situations qui mettent nos devoirs en opposition avec nos intérêts, et qui nous montrent notre bien dans le mal d'autrui, sûr que, dans de telles situations, quelque sincère amour de la vertu qu'on y porte, on faiblit tôt ou tard sans s'en apercevoir ; et l'on devient injuste et méchant dans le fait, sans avoir cessé d'être juste et bon dans l'âme.
Page 5 - Mais, pour ce que j'ai mis entre ces remèdes la préméditation et l'industrie par laquelle on peut corriger les défauts de son naturel, en s'exerçant à séparer en soi les mouvements du sang et des esprits d'avec les pensées auxquelles ils ont coutume d'être joints, j'avoue qu'il ya peu de personnes qui se soient assez préparées en cette façon contre toutes sortes de rencontres, et que ces...
Page 26 - L'imbécillité est une faiblesse d'esprit causée par l'absence ou l'oblitération des idées. La démence est une aliénation qui ôte à celui qui en est atteint l'usage de sa raison. La fureur n'est qu'une démence portée à un plu., haut degré, qui pousse le furieux à des mouvements dangereux pour lui-même et pour les autres.
Page 87 - Vous apercevez, citoyens législateurs, la différence notable qui existe entre l'interdiction absolue et le simple assujettissement à prendre, dans certains cas spécifiés, l'avis d'un conseil. Ceux auxquels on donne un conseil ne sont 'pas incapables des actes de la vie civile: ils ne peuvent s'obliger, en contractant dans les cas prévus, sans l'assistance de leur conseil ; mais, en général, ils sont habiles à contracter, ils peuvent se marier, ils peuvent faire un testament; ce que ne peuvent...
Page 78 - L'interdiction cesse avec les causes qui l'ont déterminée ; néanmoins la mainlevée n'est prononcée qu'en observant les formalités prescrites pour parvenir à l'interdiction, et l'interdit ne peut reprendre l'exercice de ses droits qu'après le jugement de mainlevée.
Page 124 - GPC, il résulte évidemment que, lorsqu'il ya cessation des causes de l'interdiction, il ya lieu à en demander la mainlevée, et qu'il serait absurde et barbare d'interdire aux malheureux les moyens de réclamer ce droit; Considérant que ce serait d'autant plus dangereux, dans le procès actuel , que l'interdit a pour tuteur et...
Page 45 - Selon les caractères de sa maladie et l'état de sa fortune, le conseil de famille pourra arrêter qu'il sera traité dans son domicile, ou qu'il sera placé dans une maison de santé, et même dans un hospice.

Bibliographic information