Histoire de l'esclavage dans l'antiquité, Volume 1

Front Cover
L'imprimerie royale, 1847 - Slavery
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 370 - La nature même le veut, puisqu'elle fait les corps des hommes libres différents de ceux des esclaves, donnant à ceux-ci la vigueur nécessaire dans les gros ouvrages de la société, rendant au contraire ceux-là incapables de courber leur droite stature à ces rudes labeurs, et les destinant seulement aux fonctions de la vie civile, qui se partage pour eux entre les occupations de la guerre et celles de la paix. Souvent il arrive, j'en conviens, que les uns n'ont d'hommes libres que le corps,...
Page 365 - AriStote, pouvait, sur un ordre reçu ou même deviné, travailler de luimême, comme les Statues de Dédale ou les trépieds de Vulcain, qui se rendaient seuls, dit le poète, aux réunions des dieux, si les navettes tissaient toutes seules, si l'archet jouait tout seul de la cithare, les entrepreneurs se passeraient d'ouvriers et les maîtres d'esclaves.
Page 367 - Quand on est inférieur à ses semblables autant que le corps l'est à l'âme, la brute à l'homme (et c'est la condition de tous ceux chez qui l'emploi des forces corporelles est le seul et le meilleur parti à tirer de leur être), on est esclave par nature.
Page 357 - J'en conviens. Mais, puisque j'ai commencé, écoute le reste. Vous êtes tous frères, leur dirai-je; mais le dieu qui vous a formés a fait entrer de l'or dans la composition de ceux d'entre vous qui sont propres à gouverner les autres ; aussi sont-ils les plus précieux.
Page 370 - ... pourvu qu'on ne lui laisse pas la vie." Aristote allait plus loin, s'il est possible, dans sa théorie de l'esclavage. " II ya peu de différence dans les services que l'homme tire de l'esclave et de l'animal. La nature même le veut, puisqu'elle fait les corps des hommes libres différents de ceux des esclaves ; donnant aux uns la force qui convient à leur destination, et aux autres une stature droite et élevée.
Page 35 - Qu'ils aient pour vêtements les habits des morts; pour plats, des pots brisés; pour parure, du fer : qu'ils aillent sans cesse d'une place à une autre. 53.
Page 441 - C'est aussi à ces deux classes que les biensfonds doivent appartenir ; car nécessairement l'aisance doit être acquise aux citoyens , et ceux-là le sont essentiellement. Quant à l'artisan , il n'a pas de droits politiques, non plus que toute autre classe étrangère aux nobles occupations de la vertu; c'est une conséquence évidente de nos principes.
Page 369 - Au reste, l'utilité des animaux privés et celle des esclaves sont à peu près les mêmes : les uns comme les autres nous aident, par le secours de leurs' forces corporelles , à satisfaire les besoins de l'existence.
Page 371 - Puis l'illustre philosophe conclut ainsi :—" II est donc évident que les uns sont naturellement libres, et les autres naturellement esclaves, et que, pour ces derniers, l'esclavage est aussi utile qu'il est juste.

Bibliographic information