Oeuvres complètes, Volume 8

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 109 - Le perroquet harangua ainsi : Puisque tu te vantes de ressembler à l'homme, je puis m'en vanter aussi. Tu ne lui ressembles que par ton laid visage et par quelques grimaces ridicules : pour moi, je lui ressemble par la voix, qui est la marque de la raison et le plus bel ornement de l'homme. Tais-toi, maudit causeur, lui répondit ' le singe : tu parles, mais non pas comme l'homme ; tu dis. toujours'la même chose, sans entendre ce que tu dis.
Page 132 - Il veut être seul, et ne peut supporter la solitude. Il revient à la compagnie, et s'aigrit contre elle. On se tait : ce silence affecté le choque. On parle tout bas : il s'imagine que c'est contre lui. On parle tout haut : il trouve qu'on parle trop, et qu'on est trop gai pendant qu'il est triste. On est triste : cette tristesse lui paraît un reproche de ses fautes.
Page 132 - Dans sa fureur la plus bizarre et la plus insensée , il est plaisant , éloquent, subtil, plein de tours nouveaux , quoiqu'il ne lui reste pas seulement une ombre de raison. Prenez bien garde de ne lui rien dire qui ne soit juste , précis et exactement raisonnable : il...
Page 110 - Il remuait sa tête ridiculement. Il faisait craquer son bec ; il agitait ses ailes de cent façons , et faisait de ses pattes plusieurs tours qui sentaient encore les grimaces de Fagotin.
Page 77 - ... ornées de grappes de raisin ; de son épaule gauche pendait sur son côté droit, en écharpe , un feston de lierre : et le jeune Bacchus se plaisait à voir ces feuilles consacrées à sa divinité. Le Faune était enveloppé au-dessous de la ceinture par la dépouille affreuse et hérissée d'une jeune lionne qu'il avait tuée dans les forêts.
Page 129 - Ce qu'on seroit le plus curieux de savoir, est ce que les historiens ne manquent jamais de taire. Point de fil d'histoire ; presque jamais d'affaires qui s'engagent les unes dans les autres, et qui se fassent lire par l'envie de voir le dénouement.
Page 132 - ... sa raison est comme à l'envers, c'est la déraison elle-même en personne. Poussez-le, vous lui ferez dire en plein jour qu'il est nuit, car il n'ya plus ni jour ni nuit pour une tête démontée par son caprice.
Page 76 - L'enfant de Sémélé, pour étudier la langue des dieux, s'assit dans un coin au pied d'un vieux chêne, du tronc duquel plusieurs hommes de l'âge d'or étaient nés.
Page 36 - Il eut la vanité de vouloir paraître réformer ce que le roi son père avait fait et juger mieux que lui. Pour avoir un prétexte de déposséder Alibée de sa charge, il lui demanda, selon le conseil de ses courtisans envieux, de lui apporter un cimeterre garni de diamants d'un prix immense, que le roi son grand-père avait coutume de porter dans les combats.
Page 132 - Il n'aime plus les gens, il n'en est point aimé ; on le persécute, on le trahit; il ne doit rien à qui que ce soit. Mais attendez un moment, voici une autre scène. Il a besoin de tout le monde; il aime, on l'aime aussi ; il flatte, il s'insinue, il ensorcelle tous ceux qui ne pouvaient plus le souffrir ; il avoue son tort, il rit de ses bizarreries, il se contrefait ; et vous croiriez que c'est lui-même dans ses accès d'emportement, tant il se contrefait bien.

Bibliographic information