Page images
PDF
EPUB

NO U V E A U

DICTIONNAIRE

HISTORIQUE.

SA=TH

[ocr errors]

DICTIONNAIRE

HISTORIQUE,

OU
HISTOIRE ABRÉGÉE de tous les Hommes qui se sont

fait un nom par des talens, des vertus, des forfaits,
des erreurs, etc., depuis le commencement du monde
jusqu'à nos jours ; dans laquelle on expose avec
impartialité ce que les Écrivains les plus judicieux ont
pensé sur le caractère , les moeurs et les ouvrages des

Hommes célèbres dans tous les genres ;
Avec des Tables chronologiques , pour réduire en corps d'histoire

les articles répandus dans ce Dictionnaire,
Par L. M. CHAUDON et F. A. DELANDINE,
Huitième Édition, revue , corrigée et considérablement augmentées

Mihi Galba, Olho , Vitellius, nec beneficio , nec injuriâ cogniti.

TACIT. Hist. lib. 1. & 1.

TOME ONZI È M E.

A LYON,
Chez BRUYSET AINÉ et Comp.

An XII-180 la

BODI

DICTIONNAIRE

HISTORIQUE.

[ocr errors]

S 1. Sa, ou SAA,(Emmanuel)Jé- raux des Pères de l'Eglise, ou datie suite , né à Condé en Portugal, les décisions des Conciles. prit l'habit de S. Ignace en 1545. Après avoir enseigné à Coïmbre et II. SA DE MIRANDA, (Franà Rome, il se consacra à la chaire, çóis ) chevalier de l'ordre de Christy et prêcha avec succès dans les prin- en Portugal, né à Coïmbre en 1495, cipales villes d'Italie. Pie v l'em- fut d'abord professeur en droit dans ploya à une nouvelle édition de la l'université de sa patrie Il ne s'étoit Bible. Il mourut le 30 décembre Adonné à la jurisprudence que par 1596, à 66 ans

à Aróne aŭ dio- complaisance pour son père. Dès cèse de Milan , où il s'étoit rendu qu'il l'eut pèrdū; il se livra entièpour se délasser de ses travaux. rementar la philosophie morale et Nous avons de lui : I. Scholia ir à la poésie. Il voyagea en Espagne IV Evangelia , Anvers , 1596 ; et eri Italie , ét revint en PortuLyon, 1610; Cologne, 1626. II. No- gal avec des connoissances trèstationes in totam sacram Scrip- étendues. Le roi Jean III et l'ina turam, Anvers, 1598; Cologne, fant Jean l'honorèrent de leurs 1651. III. Aphorismi Confessario- bontés ; mais Sa n'eut pas le rum, Barcelone, 1609; Paris, 1609; bonheur de les conserver. ll quitta Lyon, 1 612; Anvers, 1615;Rouen, la cour , et se confina dáns une 1617; Douai , 1627, Ses Notes sur maison de campagne, où if mena la Bible sont courtes et littérales. une vie douce jusqu'à sa mort , On assure qu'il fut 40 ans à com arrivée en 1558 , à 65 ans. Ses poser son livre des Aphorismes des ouvrages poétiques consistent en Confesseurs , quoique ce ne soit Satires, en Comédies , en Pasto. qu’u petit volume in-12. Cepen- rales. Ils ont été imprimés en 1614, dant le maître du sacré Palais en à Lisbonne , in-4°. Sa de Miranda fit retrancher ou corriger plus de 80 est le premier poëté de sa nation endroits , où les principes et les dé- qui ait eu un nom; mais il n'en est cisions ne s'accordoient pas avec ni le plus correct, ni le plus élégant. Ecriture, et avec les règles des Plus soigneux de réformer les vices Imæurs établies dans les éerits mo- du caur que de procurer du plaisir Tome XI.

A

« PreviousContinue »