Annales de philosophie chrétienne, Volume 37

Front Cover
Roger et Chernoviz, 1898
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 556 - Ainsi , pour exciter en soi la hardiesse et ôter la peur, il ne suffit pas d'en avoir la volonté , mais il faut s'appliquer à considérer les raisons, les objets ou les exemples qui persuadent que le péril n'est pas grand ; qu'il ya toujours plus de sûreté en la défense qu'en la fuite ; qu'on aura de la gloire et de la joie d'avoir vaincu, au lieu qu'on ne peut attendre que du regret et de la honte d'avoir fui , et choses semblables.
Page 680 - Quand on aime une dame sans égalité de condition, l'ambition peut accompagner le commencement de l'amour; mais en peu de temps il devient le maître. C'est un tyran qui ne souffre point de compagnon ; il veut être seul; il faut que toutes les passions ploient et lui obéissent.
Page 554 - ... l'esprit dépend si fort du tempérament et de la disposition des organes du corps que, s'il est possible de trouver quelque moyen qui rende communément les hommes plus sages et plus habiles qu'ils n'ont été jusqu'ici, je crois que c'est dans la médecine qu'on doit le chercher.
Page 555 - Et toute l'action de l'âme consiste en ce que, par cela seul qu'elle veut quelque chose, elle fait que la petite glande à qui elle est étroitement jointe se meut en la façon qui est requise pour produire l'effet qui se rapporte à cette volonté.
Page 555 - Nos passions ne peuvent pas aussi directement être excitées ni ôtées par l'action de notre volonté , mais elles peuvent l'être indirectement par la représentation des choses qui ont coutume d'être jointes avec les passions que nous voulons avoir, et qui sont contraires à celles que nous voulons rejeter.
Page 65 - Les sentiments de religion sont la dernière chose qui s'efface en l'homme, et la dernière que l'homme consulte : rien n'excite de plus grands tumultes parmi les hommes, rien ne les remue davantage, et rien en même temps ne les remue moins. En voulezvous voir une preuve? A présent que je suis assis dans la chaire de Jésus-Christ et des apôtres, que vous m'écoutez avec attention, si j'allais (ah!
Page 41 - Sans doute, l'égalité des biens est juste; mais, ne pouvant faire qu'il soit force d'obéir à la justice, on a fait qu'il soit juste d'obéir à la force; ne pouvant fortifier la justice, on a justifié la force, afin que le juste et le fort fussent ensemble, et que la paix fût, qui est le souverain bien.
Page 620 - ... entravent la cristallisation du sucre et provoquent la formation de mélasses. L'auteur élimine les sels organiques de chaux, certains sels organiques de potasse et de soude et les sulfates alcalins par l'action combinée de la baryte et du phosphate d'ammoniaque. L'alcalinité des sirops est un principe qu'il ne faut pas perdre de vue si l'on ne veut pas qu'il y ait inversion du sucre cristallisable. Or, après que l'on a précipité les sels de chaux par le phosphate basique d'ammoniaque,...
Page 557 - ... puisqu'on peut, avec un peu d'industrie, changer les mouvements du cerveau dans les animaux dépourvus de raison, il est évident qu'on le peut encore mieux dans les hommes, et que ceux même qui ont les plus faibles âmes pourraient acquérir un empire très absolu sur toutes leurs passions, si on employait assez d'industrie à les dresser et à les conduire.
Page 556 - Cette raison est qu'elles sont presque toutes accompagnées de quelque émotion qui se fait dans le cœur , et par conséquent aussi en tout le sang et les esprits , en sorte que, jusqu'à ce que cette émotion ait cessé, elles demeurent présentes à notre pensée en même façon que les objets sensibles y sont présents pendant qu'ils agissent contre les organes de nos sens.

Bibliographic information