Oeuvres complètes

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 241 - C'est d'elle seule que les hommes bienheureux sont nourris ; elle sort d'eux, et elle y entre : elle les pénètre, et s'incorpore à eux comme les aliments s'incorporent à nous ; ils la voient, ils la sentent, ils la respirent...
Page 340 - Je crois voir de ta main tomber l'Urne terrible, Je crois te voir, cherchant un supplice nouveau, Toi-même, de ton Sang devenir le Bourreau. Pardonne. Un Dieu cruel a perdu ta Famille. Reconnais sa vengeance aux fureurs de ta Fille.
Page 314 - Le Seigneur a détruit la reine des cités ; Ses prêtres sont captifs , ses rois sont rejetés. Dieu ne veut plus qu'on vienne à ses solennités. Temple , renverse-toi. Cèdres, jetez des flammes. Jérusalem , objet de ma douleur, Quelle main en un jour t'a ravi tous tes charmes! Qui changera mes yeux en deux sources de larmes Pour pleurer ton malheur ? AZARIAS.
Page 340 - Où me cacher? Fuyons dans la nuit infernale. Mais que dis-je? mon père y tient l'urne fatale. Le sort, dit-on, l'a mise en ses sévères mains. Minos juge aux enfers tous les pâles humains.
Page 240 - Le jour n'y finit point, et la nuit, avec ses sombres voiles, y est inconnue : une lumière pure et douce se répand autour des corps de ces hommes justes, et les environne de ses rayons comme d'un vêtement.
Page 20 - ... c'est-à-dire dans cette partie où la vérité se fait entendre, nous y verrons quelque image de la Trinité que nous adorons. La pensée que nous sentons naître comme le germe de notre esprit, comme le fils de notre intelligence, nous donne quelque idée du Fils de Dieu conçu éternellement dans l'intelligence du Père céxx DISCOURS PRÉLIMINAIRE, leste. C'est pourquoi ce Fils de Dieu prend le nom de Verbe...
Page 314 - Comment en un plomb vil l'or pur s'est-il changé?.... Quel est dans le lieu saint ce pontife égorgé?...
Page 341 - Le pays des chimères est en ce monde le seul digne d'être habité ; et tel est le néant des choses humaines, qu'hors * l'Être existant par luimême , il n'ya rien de beau que ce qui n'est pas.
Page 211 - La conscience fournit une seconde preuve de l'immortalité de notre âme. Chaque homme a au milieu du cœur un tribunal où il commence par se juger soi-même, en attendant que l'Arbitre souverain confirme la sentence. Si le vice n'est qu'une conséquence physique de notre organisation, d'où vient cette frayeur qui trouble les jours d'une prospérité coupable? Pourquoi le remords est-il si terrible, qu'on préfère de ce soumettre à la pauvreté et à toute la rigueur de la vertu, plutôt que...
Page 366 - FÉLIX Enfin ma bonté cède à ma juste fureur : Adore-les, ou meurs. POLYEUCTE Je suis chrétien. FÉLIX Impie ! Adore-les, te dis-je, ou renonce à la vie. POLYEUCTE Je suis chrétien. FÉLIX Tu l'es?

Bibliographic information