Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savans de l'Europe, Volume 35

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 1745-305 - Qu'il y ait dans chacune des semences des parties destinées à former le cœur, la tête, les entrailles, les bras, les...
Page 1745-227 - Voyez dans les confidérations fur les caufes de la grandeur des Romains & de leur décadence , Chap.
Page 1745-95 - S'en alla follement, et pensant être Dieu, Courir comme un bandit qui n'a ni feu ni lieu; Et traînant avec soi les horreurs de la guerre, De sa vaste folie emplir toute la terre.
Page 1745-348 - Il defceiadit , & alla lui ceindre le diadème , & l'exhorter à prendre la place qu'il venoit de quitter. Le fils combattant par fon...
Page 1745-339 - Roi , qui lui permettait néanmoins , comme auï autres, de choifir le genre de mort qu'elle voudroit, elle arracha le Diadème qui lui ceignoit le front , & fe l'étant mis autour du cou elle fe fufpendit pour s'étrangler. Mais le poids de fon corps ayant rompu aifément le Diadème, elle le 'jetta, crachant...
Page 1745-292 - On en met le poil en dehors, & on les double de Toile, de Serge, ou de quelque autre Peau dont le poil fe trouve en dedans. On fait encore avec la Peau des vieilles Réennes, des Bas, ou plutôt des Bottes molles, dont le poil doit être en dehors : elles font très chaudes & très bonnes cour marcher fur la Neige quand il fait bien froid, car dans les dégels on ne peut plus s'en fervir. On fe fert de Réennes pour voyager dans les endroits où les Chevaux auraient de la peine à aller, ou dans...
Page 1745-285 - ... les trouver lorfqu'ils ont befoin d'eux ; & ces animaux après avoir fait leur fervice, retournent d'eux-mêmes vers leurs compagnons dans les bois. Au mois de feptembre , lorfque la faifon devient mauvaife , ils quittent les forêts, s'en reviennent par troupes, & fè rendent chacun à leur écurie.
Page 1745-284 - Au Mois de Mai , lorfque les Neiges font fondues , les Chevaux partent de chez leurs Maîtres , & s'en vont dans de certains Cantons des Forêts , où il femble qu'ils fe foient donné le rendez-vous. Là ils forment des troupes différentes, qui ne fe mêlent ni ne fe féparent jamais : chaque troupe prend un Canton différent de la Forêt pour fa pâture; ils s'en tiennent au territoire qui leur eft afligné, & n'entreprennent point fur celui des autres.
Page 1745-288 - Chambres féparées de la Maifon, leurs -Bains, leurs Chambres à fecher & à battre les -Orges. Les Habitans de la Ville & ceux de la Campagne ne mettent qu'un Drap dans leurs Lits; une couverture de Peaux de Lièvre blanc fert de fécond Drap.
Page 1745-62 - Efpèces font toujours invariablement les mêmes, & qu'il ne s'en forme point de nouvelles. Un Homme eft toujours un Homme, un Chêne eft toujours un Chêne.

Bibliographic information