Page images
PDF
EPUB

OUVRAGES de M. l'Abbé PAUL,

imprimés chez le même Libraire.

MORCEAUX choisis de POÉSIE FRANÇAISE ,

et L’ART POÉTIQUE DE BOILEAU , traduits en vers latins ; Ouvrage destiné aux Professeurs de

latinité; un volume in-8.° 1804, beau papier. FABLES DE PIÈDRE, latines-françaises , traduction

nouvelle , enrichie de notes françaises ; un vo

lume in-12, 1805. ABRÉGÉ DE L'HISTOIRE SACRÉE DE SULPICE SE

VÈRE, depuis la création du monde jusqu'au consulat de Stilicon, sous Théodose, l'an de J. C. 400. Traduction nouvelle, avec des notes et une table géographique; le latin en regard du français..

Un volume in-12, 1805. COURS DE LATINITÉ SUPÉRIEURE, ou Extraitsdes auteurs latins , accompagnés des meilleures Traductions françaises , pour fournir des matières de Thêmes , de Versions ou de Compositions aux Professeurs de Troisième , de Seconde et de Rhétorique. Le français en regard du latin. Trois: volumes in-12, 1806.

Chaque volume du Cours de latinité est divisé en cinq parties : la première comprend l'Histoire ; la 2.e, la Mor ale ; la 3•e, le genre Oratoire; la 4.e, la Poésie ;

la 5.e, le genre Epistolaire, SUPPLÉMENT DE LA PARTIE HISTORIQUE du Cours

de latinité supérieure : Histoires extraites de Cicéron, de Tite-Live , de Quintilien , de Pline l'ancien , deValère-Maxime et d'Aulu-Gelle , accompagnées des meilleures Traductions françaises ; le français en

regard du latin ; un volume in-12, 1806. CORNELIUS NEPOS ( VIE DES GRANDS CAPITAINES.

de ), latin-français, traduites littéralement ; avec des notes et une table géographique pour l'intelligence de l'ouvrage, à l'usage des enfans ou des jeunes gens; un vol. in-12, seconde édition , Lyon, 1807..

DE

LATINITÉ INFÉRIEURE,

OU

EXTRAITS LATINS-FRANÇAIS

7

POUR les Classes de Sixième de
Cinquième et de Quatrième.

strand Lament
PAR M. l'Abbé PAUL, auteur du Cours

de Latinité supérieure.

[graphic][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

PUDLIC LIBRARY

ASTOR, LENOX AND TILDEN FOUNDATIONS

AVERTISSEMENT.

Voici de nouveaux Extraits à joindre aux
Classiques des Sixièmes , des Cinquièmes et des
Quatrièmes. On ne peut ni trop multiplier
ni trop varier les secours de l'enseignement.

Je destine aux Sixièmes l'Abrégé de l'Histoire Romaine d'EUTROPE, l'auteur le plus à leur portée , et le plus propre à leur donner d'avance une idée à peu près complète de cette célèbre Histoire , qui devra les occuper jusqu'à la fin de leurs études ;

Un Colloque pieux d'ÉRASME, pour leur inspirer de bonne heure l'amour-pratique des devoirs de la Religion ;

Et des Fables choisies de LA FONTAINE, mises en vers latins par Giraud , parce que la Fable attache naturellement le premier âge, et qu'elle lui donne insensiblement des notions de morale.

Je consacre aux Cinquièmes l'Abrégé de l'Histoire sacrée de SULPICE SÉVÈRE, abreviateur également pur et facile , pour leur offrir le tableau succinct de la Religion divine où ils ont eu le bonheur de naitre , et par laquelle

A

[ocr errors]

A V E R T I SSE M E N T.

ils doivent constamment régler toute la suite de leur vie ;

Les Colloques choisis d'ÉRASME, pour les préparer à s'exprimer en latin , et à converser dans cette langue sur les différens sujets qui peuvent se présenter;

La suite des Fables choisies de LA FONTAINE, traduites en vers latins par l'interprète ci-dessus nommé.

J'assigne enfin aux Quatrièmes les Stratagémes ou Ruses de guerre de FRONTIN , qui mérite par son élégance d'alterner avec Cornélius Nepos;

Un Choix des Lettres familières de CICÉRON, pour les initier au style épistolaire ;

Des Fragmens moraux d'ÉRASME , sur différentes espèces de travers et de ridicules pour qu'ils ne s'y livrent pas eux-mêmes quand ils seront hommes ;

La Traduction latine de la première Philippique de DEMOSTHÈNE par Jouvenci , pour les conduire peu à peu au style oratoire de Cicéron ;

Et des Morceaux détachés des - Élégies d'Ovide, pour ouvrir leurs jeunes cours aux sentimens touchans de la pitié, et pour leur frayer la route à des pièces poétiques plus étendues et plus, suivies.

« PreviousContinue »