Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small]

La vie d'Anacharsis Cloots, mise en lumière ici pour la première fois, comprend ces deux volumes, dont la matière se divise en six livres :

1. Le livre du PaiLOSOPHE DU VAL-DE-GRACE, où

sont écrits l'enfance, l'éducation, la jeunesse et les premiers jeux philosophiques du personnage, ainsi que ses voyages et aventures avant 1789. C'est une manière d'introduction qui n'embrasse pas moins de trente-quatre années. Rien qu'en suivant l'homme qu'il raconte, l'auteur a pu donner un tableau presque achevé de la société française au dix-huitième siècle, et faire un léger crayon de l'état politique de l'Europe à l'époque de la Révolution.

II. Le livre de l'ORATEUR DU GENRE HUMAIN. - C'est

l'arrivée du philosophe à Paris après la prise de la Bastille ; ses débuts comme journaliste; son apparition devant l'Assemblée constituante à titre d'ambas

sadeur des souverains opprimés ; et sa débaptisation : récit de douze mois qui dit tous les éblouissements, qui fait goûter toutes les ivresses de cet âge d'or de la liberté.

III. LE CLUBISTE. Après l'enthousiasme de l'heure

présente, on cherche le mot de l'avenir. Chacun de

dire le sien. Dans la Ville libre, tous les systèmes se

produisent et se bataillent. Anacharsis engage la lutte avec Claude Fauchet, chef des mystiques révolutionnaires, et révèle pour la première fois la doctrine Parisienne-Cosmopolite, pure interprétation des Droits de l'Homme. Mais tout le travail de l'Idée est troublé par la fuite du roi à Varennes, interrompu par le massacre du Champ de Mars. C'est aussi le terme assigné par l'auteur à cette troisième partie de son

cuvre.

IV. Le livre de LA PROPAGANDE ARMÉE. - D'accord avec

la cour, l’Europe féodale menace d'étouffement la Commune centrale de la France départementalisée. A la coalition des rois, Anacharsis veut qu'on oppose l'insurrection morale, c'est-à-dire l'appel aux consciences sur le continent tout entier. Il combat la politique pacifique de Robespierre, il conseille l’As

III

semblée, il souffle les généraux, il offre sa fortune, il clame dans les journaux, il groupe les réfugiés ; et, le premier, dès que l'Europe (met pied sur la rive gauche du Rhin, il crie la déchéance du roi, du haut de l'autel même de la Patrie, 14 juillet 92. Quelques jours après, l'ère de l'Égalité était proclamée, et le Prussien Cloots était non-seulement décrété citoyen français, mais acclamé député à la Convention : Réplique aux envahisseurs! - La Révolution française sera le commencement de la révolution du monde.

Y. LE CONVENTIONNEL.

On verra dans ce livre le

rôle d'Anacharsis à la Convention, son action dans le comité diplomatique, et sa rupture avec les GirondinsBrissotins-Rolandistes, dont la tactique antiparisienne est suivie dans toutes ses évolutions jusqu'aux journées des 31 mai et 2 juin 1793.

VI. Vient enfin le livre de LA SANS-CULOTTERIE.

L'au

teur y fait l'histoire complète du triomphe éphémère de l'Idée parisienne, subitement étouffée par le Comité de Salut public, — qui nationalise la Révolution, pour complaire à l'Europe féodale, dont il est

dupe. Présidence jacobine, expulsion du sein de la Société-mère et de la Convention, emprisonnement, procès et mort, telle est la part faite au philosophe cosmopolite dans ce récit. Et c'est à côté le jeu diplomatique du Comité de Salut public, le mouvement du culte, l'insurrection cordelière, et l'affaire dite des Hébertistes, toutes choses que, pour la première fois, on MONTRE.

« PreviousContinue »