Page images
PDF
EPUB

Dutillet. Que j'imprimerai à deux mille exemplaires. Donnez-moi seulement vos improvisations la veille et vous aurez des épreuves au sortir de l'audience.

Saint-Estève.
Des annonces dans tous les journaux.

Bernardet.
Des éloges dans tous les salons.

Oscar.
Tu l'entends, mon ami, ce sont des succès certains

comme je te le disais, des succès par assurance mutuelle.

Edmond.
C'est bien singulier!

Bernardet. En quoi donc?.... nous sommes dans un siècle d'actionnaires; tout se fait par entreprise et associations.... pourquoi n'en serait-il pas de même des réputations ?

Saint-Estève.
Il a raison!

Bernardet. Seul, pour s'élever, on ne peut rien; mais montés sur les épaules les uns des autres, le dernier, si petit qu'il soit, est un grand homme!

Oscar. Il y a même de l'avantage à être le dernier; c'est celui-là qui arrive.

Bernardet. Aujourd'hui, par exemple, nous avons à traiter en commun une importante affaire, dont nous pouvons toujours dire quelques mots avant le déjeuner, puisqu'il ne vient pas !

[ocr errors]

rons.

Oscar.
C'est que tout le monde n'est pas arrivé.

Bernardet.
Il s'agit, mes amis, de la députation de Saint-Denis.

Edmond.
Est-ce que vous croyez possible ?

Bernardet.
Cela dépend de nous et de celui que nous choisi-
En nous entendant bien ....

Edmond.
En vérité !

Bernardet. C'est le secret de notre force! amitié à te épreuve, alliance offensive et défensive.... Vos ennemis seront les nôtres....

Saint-Estève.
Nous les attaquerons en vers comme en prose.

Bernardet. A charge de revanche; et si au palais, dans quelque affaire d'éclat, n'importe par quelle manière, vous trouvez le moyen, par exemple, de tomber sur un de vos confrères à qui j'en veux.

Edmond.
Permettez, Monsieur....

Bernardet. Un petit avocat.... qui, dans une cause contre moi, s'est permis de m'attaquer, de me railler.... un obscur, un inconnu.... un nommé Edmond de Varennes....

Edmond.
Monsieur!

Oscar, à demi-voix.
Tais-toi, je ne lui avais pas dit ton nom; mais à

cela près, tu vois qu'il est bien disposé.... Ah! voici encore un convive!

[blocks in formation]

Dutillet. Il est en retard quand on s'occupe de ce qui le regarde.... car ce cher ami m'avait déjà parlé en secret pour la députation.

Desrouseaux.
Et à moi aussi.

Bernardet. C'est comme à moi .... Et il faut avant tout le présenter au nouveau venu!

Edmond.
Monsieur de Montlucar!

Montlucar,
Quoi ! Vous !

Bernardet, à part. En voilà un qui le connait!.... ce n'est pas malheureux!

Montlucar.
Quoi! Monsieur, vous ici?

Edmond. Je pourrais vous adresser la même question.... vous qui ne voulez pas être député.... vous qui n'allez solliciter les suffrages de personne.

Montlucar. J'ai suivi votre exemple. C'est Monsieur qui est libéral et qui vient demander la voix d'un légitimiste.

Edmond. C'est Monsieur qui est légitimiste et qui demande la voix de tout le monde!

Bernardet. Eh! Messieurs ! qu'importent les nuances? et à quoi bon ces discussions qui nous désunissent et nous font du tort. Il n'y a ici que des camarades, des amis ! l'amitié n'a qu'une opinion.... et elle en aurait deux, et même plus, cela n'en vaudrait que mieux. On a appui et protection dans tous les partis. (à Edmond) Vous êtes pour l'empire, (à Montlucar) vous, pour la royauté, mon ami Dutillet pour la république et moi pour tous ! Union admirable et d'autant plus solide qu'elle a pour base notre intérêt! (prenant la main de Montlucar) Allons, votre main. (à Edmond) La vôtre !

Edmond. Jamais ! j'ignorais ce que je viens de voir et d'entendre! J'ignorais que, pour être de vos amis, la première condition fût de mettre son opinion et sa conscience au service de vos intérêts. Non, je ne donne point de pareils gages, et n'accorde à personne le droit de m'en demander !

Bernardet.
Un traitre parmi nous!

Dutillet.
Un traitre à l'amitié!

Edmond. Ah! n'outragez pas un pareil nom! l'amitié s'avoue et se proclame, elle ne se cache pas, elle ne conspire pas! elle ne rougit pas de se montrer! car la véritable amitié n'existe que pour de louables actions! Hors de là, il n'y a que complots, coteries et coupables maneuvres, que le succès peut couronner d'abord, mais dont le temps fera bientôt justice! Oui, qui s'est élevée par l'intrigue tombera par l'intrigue, car rien ne reste ici-bas que le talent. L'intrigue peut le retarder, mais non l'empêcher d'arriver; et quand viendra son jour, quand brillera sa lumière, dès longtemps vous serez rentrés dans l'obscurité natale qui vous attend et vous réclame. (Il sort.)

[ocr errors]

SCÈNE VI.

avez

Les mêmes, moins Edmond.

Bernardet.
Et qui donc est-il, lui qui parle ainsi ?

Montlucar.
M. Edmond de Varennes.

Oscar.
Que vous connaissez si bien et dont vous
suivi toutes les causes.

Bernurdet. Mais aussi quelle mauvaise habitude a cet Oscar de nous présenter des amis intimes dont on ne sait pas le nom!

Oscar. Est-ce ma faute? Aux éloges que vous lui donniez, j'ai cru que vous le connaissiez mieux que moi.

Bernardet.
Est-il bon enfant ?

Dutillet.
L'est-il !

Montlucar. Mais vous sentez bien que cela ne se passera pas ainsi!

« PreviousContinue »