Page images
PDF
EPUB

cru que les mines calcaires de Touraine étaient des couches de pétoncles, de glands de mer , de buccins de phollades, cent naturalistes l'ont répété. On s'intérefe à un syftême qui fait remonter les choses à des milliers de fiècles. Le monde est vieux, d'accord ; mais a-t-on besoin de cette preuve pour réformer la chronologie ? Combien d'auteurs ont répété qu'on avait trouvé une ancre de vaisseau sur la cime d'une montagne de Suifse , et un vaisseau entier à cent pieds sous terre ? Téliamed triomphe sur cette belle découverte. On a vu un vaisseau dans les abymes de la Suisse en 1460; donc on naviguait autrefois sur le Saint-Bernard et sur le SaintGoihard; donc la mer a couvert autrefois tout le globe; donc alors le monde n'a été peuplé que de poissons ; donc, lorsque les eaux se sont retirées et ont laissé le terrain à sec, les poissons se font changés en hommes ! Cela est fort beau ; mais j'ai de la peine à croire que je defcende d'une morue.

Si l'on veut du merveilleux, il en est assez sans le chercher dans de telles hypothèses. Les huîtres , les pucerons, qui produisent leurs semblables sans s'accou. pler , les simples vers de terre qui reproduisent leurs queues , les limaçons auxquels il revient des têtes, sont des objets allez dignes de la curiosité d'un philosophe.

Cet animal à qui je viens de couper la tête est-il encore animé ? oui, sans doute , puisque l'escargot remue et montre son cou , puisqu'il vit, qu'il l'étend , et que, dès qu'on y touche , il le resserre.

Cet animal a-t-il des sensations, avant que la tête soit revenue? je dois le croire, puisqu'il remue le cou, qu'il l'étend, et que, dès qu'on y touche , il le resserre.

Peut-on avoir des sensations sans avoir au moins quelque idée confuse ? je ne le crois pas ; car toute sensation est plaisir ou douleur, et on a la perception de cette douleur et de ce plaisir; autrement ce serait ne

pas sentir.

Qui donne cette sensation , cette idée commencée ? celui qui a fait le limaçon, le soleil et les aftres. Il est impossible qu'un animal se donne des sensations à luimême : le sceau de la Divinité est dans les aperceptions d'un ciron, comme dans le cerveau de Newton.

On cherche à expliquer comment on sent, comment on pense : je m'en tiens au poëte Aratus que s' Paul

a cité.

movemur

[ocr errors]

In Deo vivimus ,

et sumus. Ah! fi Mallebranche avait voulu tirer de ce principe toutes les conséquences qu'il en pouvait tirer! Peut-être quelqu'un renouera le fil qu'il a rompu.

R E

Ρ Ο Ν S E

DU CARME AU CAPUCIN,

Et son sentiment sur la dissertation précédente.

GARDEZ-vous bien, mon révérend père, de vous laisser séduire par les philosophes dangereux qui avancent que tous les animaux et les végétaux naiffent d'un germe qui se développe , et que rien ne vient de corruption ; c'est une hérésie damnable.

Si Thomas dit en termes formels : Primum in generatione eft , ultimum in corruptione. Là où la corruption finit, la génération commence. St Paul, dans la pre'mière aux Corinthiens, parle ainsi aux incrédules : Mais, dira quelqu'un, comment les morts resusciteront-ils? Insensés ! ne voyez-vous pas que les grains semės par vous ne se vivifient point s'ils ne meurent. Il dit ensuite : On seme dans la corruption, on recueille dans l'incorruption. Voyez l'évangile de St Jean , chapitre XII: Si un grain de froment tombant en terre ne meurt pas, il demeure inutile ; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit.

Il est donc évident que c'est la pourriture qui est la mère de tout ce qui respire.

A l'égard de l'Océan qui a couvert les montagnes , St Thomas n'en dit rien. Aufli je ne vous en parlerai pas. Le nom d'Océan ne se trouve jamais dans l'Ecriture; de-là je juge que cet Océan, dont on parle tant, est fort peu de chose.

Mais pour les montagnes, je suis entièrement de l'avis de ceux qui pensent qu'elles se sont formées en peu de temps; car vous trouverez au plaume 96 que les montagnes ont fondu comme de la cire. Vous trouverez ausli au psaume 113 qu'elles ont dansé comme des béliers. Or, fi étant fondues, psaume 96 , elles ont dansé , psaume 113, il faut donc qu'elles se soient entièrement relevées dans l'espace de 17 psaumes. Cela est démontré en rigueur.

Vous savez que la théorie des montagnes fait une grande partie de notre théologie, sur-tout quand elles sont plantées de vignes. Nous avons été fondés sur le mont Carmel; mandez-moi s'il est vrai que vous l'ayez été à Montmartre. Adieu ; que les colimaçons qui vous sont soumis, et tous les insectes qui vous accompagnent, bénissent toujours votre réyérence.

R E F L Ε Χ Ι Ο Ν

D E

L'EDIT EU R.

Quor

qu'il en soit de tout cela , il est indubitable que les limaçons à coque, les escargots, commencent à reprendre une tête quelque temps après qu'on la leur a coupée. Cette nouvelle tête renferme tout l'appareil d'organes très-compliqués que renfermait la première. Il n'y a point de petit garçon qui ne puisse faire cette expérience; mais y a-t-il quelque homme fait qui puisse l'expliquer ? Hélas ! les philosophes et les théologiens raisonnent tous en petits garçons. Qui me dira comment une ame , un principe de sensations et d'idées réside entre quatre cornes, et comment l'ame restera dans l'animal, quand les quatre cornes et la tête sont coupées? On ne peut guère dire d'un limaçon : Igneus eft illi vigor et cæleftis origo; il serait difficile de prouver que l'ame d'un animal, qui n'eft qu'une glaire en vie, soit un feu céleste. Enfin ce prodige d'une tête renaissante , inconnu depuis le commencement des choses jusqu'à nous, eft plus inexplicable que la direction de l'aimant. Cet étonnant objet de notre curiofité confondue tient à la nature des choses , aux premiers principes, qui ne sont pas plus à notre portée que la nature des habitans de Sirius et de Canope. Pour peu qu'on creuse, on trouve un abyme infini. Il faut admirer et se taire.

F I N.

1

Τ Α Β L E

D ES MAT I E RE S

CONTENUES DANS CE VOLUME.

ELEMENS DE PHILOSOPHIE DE NEWTON.

P R E MI E RE

PARTIE.

С НАР.

11. De l'espace et de la durée comme pro-

priétés de DIEU. Sentiment de Leibnitz.
Sentiment et raisons de Newton. Matière infinie
impossible. Epicure devait admettre un DIEU
créateur et gouverneur. Propriétés de l'espace

pur et de la durée.

33

38

CHAP. IV. De la liberté dans l'homme. Excellent

ouvrage contre la liberté ; si bon que le docteur

« PreviousContinue »