Œuvres complètes, Volume 10

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Puissants raisonnements de Luther pour
65
Lettre dErasme à Mélanchton sur les empor turel
71
La célèbre diète dAugsbourg où les Confes œuvres méritent la vie éternelle
93
IDéfaite des luthériens sur ces variations 84 justice enseignée dans la Confession dAugs
99
Que la doctrine de Luther sur le libre arbitre ment des péchés
106
Calomnies sur les images et imposture gros Mélanchton commence à douter de la doctrine
117
Quon ne peut répondre aux raisonnements de chef de lEglise
118
Les luthériens nosoient rejeter lautorité de Dispute du temps de Ratramne où Mélan
133
Paroles mémorables de Luther pour recon Mélanchton souhaite une nouvelle décision
140
Sil falloit admettre une présence locale ib avoir méprisé lautorité des évêques
147
Accord de Vitemberg et ses six articles ib Calvin en écrivit à Mélanchton
153
Sentiment de Mélanchton sur la nécessité de taires
180
Bucer envoyé à Luther et aux autres chefs de Vaines raisons de Mélanchton
186
Les théologiens de Vitemberg reviennent au cruautés de Henri et de ses autres excès
219
sur la croix
225
Cranmer nommé archevêque de Cantorbéri Conduite de Cranmer sur les six articles
233
Comment on déçoit les hommes par lEcriture Si lon peut tirer avantage du soudain progrès
253
Erreur grossière sur le célibat et sur le ponti même
275
Quel étoit Osiandre Sa doctrine sur la justifi convenir sur la Confession dAugsbourg
283
Trois choses que Calvin ajoute à la justice im Il faut quon soit uni au corps de JésusChrist
302
Accord avec ceux de Genève ib chair ne sert de rien
308
réformation des mœurs
330
Léloquence de Calvin ib La foi des prétendus martyrs est changée
338
Sentiment de Pierre Martyr sur les équivoques Passage mémorable de M Burnet sur la ré
344
Forle expression de la réalité
457
Kéflexions générales sur lhistoire de toutes ces commune Confession de
463
Différence de ce quon vouloit faire en faveur des prétendues prophéties
495
Netteté et simplicité de la doctrine catholique Autres saints pareillement idolâtres
501
Article ajouté à la Confession de foi pour dé Le roi de Suède prédit et la prédiction dé
508
Exposition de la doctrine du ministre Ju Le péché dAdam ordonné de Dieu
514
Les dogmes que Calvin et Bèze avoient ajoutés Décision sur le baptême des enfants
525
Tous les novateurs trouvent toujours lEglise Les arguments quon faisoit contre lautorite
533
Que les ministre Jurieu fait agir le synode de Le relâchement des lutheriens donne lieu
554
Connivence du synode de Dordrect nonseu Récriminations du Ininistre Jurieu contre
560
Le sens littéral et la présence réelle néces La compensation des dogmes proposée aux
566
Les calvinistes prêts à souscrire à la Confes Larticle xxx où linterruption du ministere
568
La perpétuelle visibilité de lEglise confirmée geois
574
Confession dEcosse et maniſeste contradicIl élablit le salut dans loutes les conds
580
Dictinction vaine entre les erreurs 615 foi
629
LEglise dans le concile de Trente ne fait
646
Que les variations introduites par le ministre contraire par le concile de Chalcédoine
686
Que selon M Jurieu on peut être dans les la grâce et contre les pélagiens
692
Que les Pères selon le ministre loin den ce ministre et que les sociniens y sont com
699
Calomnie de M Jurieu contresaint Cyprien 683 présent du parti protestant
705
Dessein des deux Avertissements suivants 706 Preuves de M Jurieu pour le semipélagia
723
Que le ministre Jurieu dit pour toute excuse chisme lobligation daimer Dieu
729
Quil appelle vainehment à son secours les tho Que les calvinistes ne peuvent plus dire
735
Et par saint Bernard Convenance de leurs dis Autre dénombrement el nulle mention der
751

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 79 - Il avait été jacobin , et s'était marié comme les autres , et même , pour ainsi parler, plus que les autres , puisque , sa femme étant morte , il passa à un second et à un troisième mariage. Les saints Pères ne recevaient point au sacerdoce ceux qui avaient été mariés deux fois étant laïques.
Page 320 - Luther étoit la douceur même; et s'il faut faire la comparaison de ces deux hommes, il n'ya personne qui n'aimât mieux essuyer la colère impétueuse et insolente de l'un, que la profonde malignité et l'amertume de l'autre, qui se vante d'être de sang-froid , quand il répand tant de poison dans ses discours.
Page 265 - Si on est tué dans cette attaque avant d'avoir donné à la bête le coup mortel, il n'ya qu'un seul sujet de se repentir : c'est de ne lui avoir pas enfoncé le couteau dans le sein. Voilà comme il faut traiter le Pape. Tous ceux qui le défendent doivent aussi être traités comme les soldats d'un chef de brigands , fussentils des rois et des césars...
Page 13 - ... et tellement disposé que personne ne craint davantage de préférer son sentiment particulier au sentiment universel. Après cela d'aller faire le neutre et l'indifférent à cause que j'écris une histoire, ou de dissimuler ce que je suis, quand tout le monde le sait et que j'en fais gloire, ce serait faire au lecteur une illusion trop grossière : mais avec cet aveu sincère, je...
Page 18 - Les biens temporels dont on voudra le priver, lui paroissent comme l'endroit par où le mal commencera : « Les corps , dit-il , périront » avec les âmes. Dieu nous ôte la vue de nos périls , comme il a cou» tume de faire à ceux qu'il veut punir : le feu est allumé devant
Page 67 - Estce là ce- qui les oblige à tordre; à mettre en pièces, à crucifier les paroles de leur Maître? Je ne comprends pas, disent-ils, comment il les peut exécuter à la lettre. Ils me prouvent bien, par cette raison, que le sens humain ne s'accorde pas avec la sagesse de Dieu; j'en conviens, j'en suis d'accord : mais je ne savois pas encore qu'il ne fallût croire que ce qu'on découvre en ouvrant les yeux, ou ce que la raison humaine peut comprendre'.
Page 366 - ... apparences dont il se couvre ; et sans m'informer davantage de la vie et de la mort de Calvin, c'en est assez d'avoir allumé dans sa patrie une flamme que tant de sang répandu n'a pu éteindre , et d'être allé comparaître devant le jugement de Dieu sans aucun remords d'un si grand crime. Sa mort ne changea rien dans les affaires du parti ; mais Tins- mu. tabilité naturelle aux nouvelles sectes donnoit toujours au monde de nouveaux spectacles, et les confessions de foi alloient leur train.
Page 264 - Mais une nation si savante ne demeurera pas longtemps dans cet éblouissement : le respect qu'elle conserve pour les Pères, et ses curieuses et continuelles recherches sur l'antiquité , la ramèneront à la doctrine des premiers siècles. Je ne puis croire qu'elle persiste dans la haine qu'elle a conçue contre la chaire de saint Pierre , d'où elle a reçu le christianisme.
Page 383 - C'étoit peut-être aussi le temps de ce terrible « déchaînement de Satan, marqué dans l'Apocalypse«, «après mille ans; » ce qui peut signifier d'extrêmes désordres: mille ans après que « le fort armé, J> c'est-à-dire le démon victorieux, «fut lié »par Jésus-Christ venant au monde'.
Page 13 - ... faire au lecteur une illusion trop grossière: mais avec cet aveu sincère, je maintiens aux protestants qu'ils ne peuvent me refuser leur croyance, et qu'ils ne liront jamais nulle histoire, quelle qu'elle soit, plus indubitable que celle-ci; puisque, dans ce que j'ai à dire contre leurs Églises et leurs auteurs, je n'en raconterai rien qui ne soit prouvé clairement par leurs propres témoignages.

Bibliographic information