Oeuvres complètes de J. J. Rousseau: Littérature. La nouvelle Héloise

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 421 - Femmes ! femmes ! objets chers et funestes, que la nature orna pour notre supplice, qui punissez quand on vous brave, qui poursuivez quand on vous craint, dont la haine et l'amour sont également nuisibles, et qu'on ne peut ni rechercher ni fuir impunément!... Beauté, charme, attrait, sympathie, être ou chimère inconcevable, abîme de douleurs et de voluptés!
Page 311 - ... qu'on relie de toutes parts ; le chant des vendangeuses dont ces coteaux retentissent ; la marche continuelle de ceux qui portent la vendange au pressoir; le rauque son des instruments rustiques qui les anime au travail...
Page 442 - Le pays des chimères est en ce monde le seul digne d'être habité; et tel est le néant des choses humaines , qu'hors ' l'Être existant par lui-même , il n'ya rien de beau que ce qui n'est pas.
Page 168 - Ce n'est pas de Julie de Wolmar qu'il est amoureux, c'est de Julie d'Etange; il ne me hait point comme le possesseur de la personne qu'il aime, mais comme le ravisseur de celle qu'il a aimée. La femme d'un autre n'est point sa maîtresse; la mère de deux enfants n'est plus son ancienne écolière.
Page 444 - Ne trouvant donc rien ici-bas qui lui suffise , mon âme avide cherche ailleurs de quoi la remplir; en s'élevant à la source du sentiment et de l'être , elle y perd sa sécheresse et sa langueur : elle y renaît , elle s'y ranime, elle y trouve un nouveau ressort , elle y puise une nouvelle vie ; elle y prend une autre existence qui ne tient point aux passions du corps, ou plutôt elle n'est plus en moi-même, elle est toute dans l'être immense qu'elle contemple; et, dégagée un moment de ces...
Page 315 - Vous ne sauriez concevoir avec quel zèle, avec quelle gaieté tout cela se fait. On chante , on rit toute la journée, et le travail n'en va que mieux. Tout vit dans la plus grande familiarité; tout le monde est égal , et personne ne s'oublie.
Page 310 - On oublie son siècle et ses contemporains ; on se transporte au temps des patriarches ; on veut mettre soi-même la main à l'œuvre, partager les travaux rustiques et le bonheur qu'on y voit attaché.
Page 248 - Si nous voulons pervertir cet ordre , nous produirons des fruits précoces qui n'auront ni maturité ni saveur , et ne tarderont pas à se corrompre ; nous aurons de jeunes docteurs et de vieux enfants. L'enfonce a des manières de voir , de penser , de sentir, qui lui sont propres.
Page 491 - On ne sait pas, disait-elle, quelle douceur c'est de s'attendrir sur ses propres maux et sur ceux des autres. La sensibilité porte toujours dans l'âme un certain contentement de soi-même indépendant de la fortune et des événements. Que j'ai gémi! que j'ai versé de larmes! Eh bien!
Page 128 - ... je ne sais quoi dé vague comme la démarche d'un homme oisif qui erre en se promenant. Il ne s'inquiétera point de se percer au loin de belles perspectives : le goût des points de vue et des lointains vient du penchant qu'ont la plupart des hommes à ne se plaire qu'où ils ne sont pas...

Bibliographic information