Page images
PDF
EPUB

1874, April 28. Bequest of Hon. Chas. Sumner, of

(44. U. 1830.)

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

AVERTISSEMENT.

O

N a cru devoir commencer cette nouvelle édition du Siècle de Louis XIV, par la lifte de la maison royale et de tous les princes du fang de fon temps. Elle eft fuivie de celle de tous les fouverains contemporains, des maréchaux de France, des amiraux et généraux des galères, des miniftres et secrétaires d'Etat qui ont fervi fous ce monarque; après quoi vient le catalogue alphabétique des favans et artistes en tout genre. Cette inftruction préliminaire eft une espèce de dictionnaire, dans lequel le lecteur peut choifir les fujets à fon gré pour fe mettre au fait des grands événemens arrivés fous ce règne.

DES ENFANS

DE LOUIS XIV,

DES PRINCES DE LA MAISON DE FRANCE DE SON TEMPS, DES SOUVERAINS CONTEMPORAINS, DES MARECHAUX DE FRANCE, DES MINISTRES," DE LA PLUPART DES ECRIVAINS, ET DES ARTISTES QUI ONT FLEURI DANS CE SIECLE.

LOUIS XIV n'eut qu'une femme, MarieThérèse d'Autriche, née comme lui en 1638, fille unique de Philippe IV, roi d'Espagne, de fon premier mariage avec Elifabeth de France, et fœur de Charles II et de MargueriteThérèfe, que Philippe IV eut de fon fecond mariage avec Marie-Anne d'Autriche. Ce fecond mariage de Philippe IV eft très remarquable. Marie-Anne d'Autriche était sa nièce, et elle avait été fiancée, en 1648, à PhilippeBalthazar, infant d'Espagne; de forte que Philippe IV époufa à la fois fa nièce et la fiancée de fon fils.

[ocr errors]

Les noces de Louis XIV furent célébrées le 9 juin 1660. Marie-Thérèse mourut en 1683.

Les hiftoriens fe font fatigués à dire quelque chofe d'elle. On a prétendu qu'une religieufe lui ayant demandé fi elle n'avait pas cherché à plaire aux jeunes gens de la cour du roi fon père, elle répondit: non, il n'y avait point de rois. On ne nomme point cette religieuse, elle aurait été plus qu'indifcrète. Les infantes ne pouvaient parler à aucun jeune homme de la cour; et lorfque Charles I, roi d'Angleterre, étant prince de Galles, alla à Madrid pour épouser la fille de Philippe III, il ne put même lui parler. Ce difcours de Marie-Thérèfe femble d'ailleurs fuppofer que s'il y avait eu des rois à la cour de fon père, elle aurait cherché à s'en faire aimer. Une telle réponse eût été convenable à la fœur d'Alexandre, mais non pas à la modefte fimplicité de Marie-Thérèfe. La plupart des hiftoriens fe plaifent à faire dire aux princes ce qu'ils n'ont ni dit ni dâ dire.

Le feul enfant de ce mariage de Louis XIV qui vécut, fut Louis dauphin, nommé MonSeigneur, né le premier novembre 1661, mort le 14 avril 1711. Rien n'était plus commun, long-temps avant la mort de ce prince, que ce proverbe qui courait fur lui: fils de roi, père de roi, jamais roi. L'événement femble favorifer la crédulité de ceux qui ont foi aux prédictions; mais ce mot

[ocr errors]
« PreviousContinue »