Élémens d'idéologie ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - Dans cet état, il n'ya pas proprement de juste et d'injuste; les droits de l'un ne font rien aux droits de l'autre. Tous ont chacun autant de droits que de besoins, et le devoir général de satisfaire ces besoins sans aucune considération étrangère.
Page 35 - Cette application, malgré les efforts heureux de quelques géomètres, n'en est encore pour ainsi dire qu'à ses premiers élémens, et elle doit ouvrir aux générations suivantes une source de lumières vraiment inépuisable. Cependant il avait fait alors, nonseulement le savant Essai dont il s'agit , mais encore un ouvrage qui est bien supérieur à celui-là. Ce sont les...
Page 146 - ... jamais vu un être quelconque sortir du néant ni y rentrer. De là cet axiome admis par toute l'antiquité : rien ne vient de rien , et ne peut redevenir rien. Que faisons-nous donc par notre travail, par notre action sur tous les êtres qui nous entourent? Jamais rien, qu'opérer dans ces êtres des changemens de forme ou de lieu qui les approprient à notre usage , qui les rendent utiles à la satisfaction de nos besoins.
Page 11 - Que nous ne connaissons rien que relativement à nous et à nos moyens de recevoir des perceptions ; 4° Que ces perceptions sont tout pour nous , que nous ne connaissons jamais rien que nos perceptions , qu'elles sont les seules choses vraiment réelles pour nous, et que la réalité que nous reconnaissons dans les êtres qui nous les causent , n'est que secondaire , 2 I/f...
Page 117 - ... des conventions tacites ou formelles. Là seulement est la naissance de la justice et de l'injustice, c'està-dire de la balance entre les droits de l'un et les droits de l'autre , qui nécessairement étaient égaux jusqu'à cet...
Page 268 - Aucun des objets extérieurs qui nous environnent ne peut nous donner cette image, car ils ne peuvent nous donner l'image que de ce qu'ils sont, et ils ne sont rien que de borné et d'imparfait. Où la...
Page 68 - ... souvent discouru sur le sujet qui nous occupe, d'une manière fort inutile et fort vague. On a instruit solennellement le procès de la propriété, et apporté les raisons pour et contre, comme s'il dépendait de nous de faire qu'il y eût ou qu'il n'y eût pas de propriété dans ce monde ; maïs c'esl-là méconnaître tout-à-fait notre nature.
Page 68 - ... notre nature. Il semble, à entendre certains philosophes et certains législateurs, qu'à un instant précis, on a imaginé, spontanément et sans cause, de dire tien et mien, et que l'on aurait même pu et même dû s'en dispenser. Mais le tien et le mien n'ont jamais été...
Page 37 - ... échapper aucune. Assurément les degrés de la capacité , de la probité des hommes, ceux de l'énergie et de la puissance de leurs passions , de leurs préventions, de leurs habitudes, sont impossibles à évaluer en nombres. Il en est de même du degré d'influence de certaines institutions ou de certaines fonctions, du degré d'importance de certains établissemens, du degré de difficulté de certaines découvertes, du degré d'utilité de certaines inventions ou de certains procédés.
Page 187 - ... il n'a pas le moindre doute sur sa scrupuleuse probité, et il ne s'aperçoit pas qu'il fait exactement comme l'usurier le plus âpre qu'il condamne sans hésitation et sans pitié. Peut-être même son fermier qu'il ruine ne* voit pas cette parfaite similitude, tant les hommes sont dupes des mots!

Bibliographic information