Institution d'un prince: ou Traité des qualitez, des vertus et des devoirs d'un souverain, soit par rapport au gouvernement temporel de ses etats, ou comme chef d'une société chrétienne, qui est nécessairement liée avec la religion, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 99 - Rendez donc à chacun ce qui lui est dû : le tribut à qui vous devez le tribut, les impôts à qui vous devez les impôts, la crainte à qui vous TOME 111. devez la crainte, l'honneur à qui vous devez l'honneur.
Page 38 - Préceptes de la Religion Chrétienne. Car ce n'eft jamais que par rapport à l'Intérêt de l'Homme, qu'elle lui commande ou défend quelque chofe. Je fçais que l'Intérêt de l'Homme fe termine enfin à la Gloire de Dieu : mais ces deux chofes ne fe feparent point : & le plus grand Intérêt de l'Homme fe trouve dans la plus grande Gloire de Dieu.
Page 255 - S'agefle & toute l'Intelligence fpirituelle , »afin que vous vous conduirez d'une maniè»re digne de Dieu , tâchant de lui plaire en » toutes chofes, portant des fruits de toutes » fortes de bonnes Oeuvres , & croulant en la
Page 30 - Te ne dois croire que lui ,,'& ne me fier qu'à fa Vérité. Mais quand je fuis certaine que c'eft lui qui parle , je n'ai qu'à l'écouter & me taire. S'il me dit des chofes qui me...
Page 253 - Je vous conjure donc, moi qui suis dans les chaînes pour le Seigneur, de vous conduire d'une manière qui soit digne de l'état auquel vous avez été appelés...
Page 30 - Je ferois même étonnée que je comprïffe tout ce qu'il veut bien me découvrir : car il doit y avoir autant de diftance entre fes penfées & les miennes ». qu'il y en a entre fon être & le mien. Il eft infini en fagefle , comme en tout le refte ; 8c moi » je n'ai qu'une foible lueur, que je tiens de lui, te.
Page 39 - Dieu, lui dit-il, de tout votre cœur . » de toute votre âme, de tout votre efprit , &C. » de toutes vos forces. C'eft-là le premier Corn
Page 46 - C'eft par défefpoir , &: manque de courage , que les Hommes fe livrent à des chofes indignes d'eux , pour la feule raifon qu'elles font préfentes ; & qu'ils ne fçauroient fe réfoudre à en attendre d'autres. Un Jeûne de quelques momens leur paroît insupportable.
Page 293 - Si quelqu'un profane le temple de Dieu , Dieu le perdra ; car le temple de Dieu est saint , et c'est vous qui êtes ce temple.
Page 282 - Car tout ce qui est dans le monde est ou concupiscence de la chair, ou concupiscence des yeux, ou orgueil de la vie; ce qui ne vient point du Père, mais du monde.

Bibliographic information