Allgemeines Handwörterbuch der philosophischen Wissenschaften: nebst ihrer Literatur und Geschichte, Volume 2

Front Cover
F. A. Brockhaus, 1833 - Philosophy - 961 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 430 - Qu'on lise ce que les historiens de tous les temps ont dit sur la cour des monarques ; qu'on se rappelle les conversations des hommes de tous les pays sur le misérable caractère des courtisans : ce ne sont point des choses de spéculation, mais d'une triste expérience. L'ambition dans l'oisiveté, la bassesse dans l'orgueil, le désir de s'enrichir sans travail, l'aversion pour la vérité, la flatterie, la trahison, la perfidie, l'abandon de...
Page 430 - L'ambition dans l'oisiveté, la bassesse dans l'orgueil, le désir de s'enrichir sans travail, l'aversion pour la vérité, la flatterie, la trahison, la perfidie, l'abandon de tous ses engagements, le mépris des devoirs du citoyen, la crainte de la vertu du prince, l'espérance de ses faiblesses...
Page 559 - La première chose qui m'ait répugné dans la religion que je professais , avec le sérieux d'un esprit solide et conséquent, c'est la damnation universelle de tous ceux qui la méconnaissent ou l'ont ignorée. Lorsque, nourrie de l'histoire, j'eus bien envisagé l'étendue du monde , la succession des siècles , la marche des empires , les vertus publiques, les erreurs de tant de nations, je trouvai mesquine , ridicule , atroce , l'idée d'un créateur qui livre à des tourmens...
Page 752 - Rapport de la Nature à l'Homme, et de l'Homme à la Nature, ou Essai sur l'Instinct, l'Intelligence et la Vie.
Page 822 - scire nos sciamusne aliquid an nihil sciamus, ne id ipsum quidem, nescire aut scire, scire nos, nec omnino sitne aliquid an nihil sit.
Page 430 - ... de ses faiblesses, et, plus que tout cela, le ridicule perpétuel jeté sur la vertu , forment , je crois, le caractère du plus grand nombre des courtisans, marqué dans tous les lieux et dans tous les temps.
Page 559 - ... c'est la base de leur empire ; il est détruit dès qu'on raisonne. Après la cruauté de la damnation, l'absurdité de l'infaillibilité fut ce qui me frappa davantage, et je ne tardai pas à rejeter l'une comme l'autre. Que reste-t-il donc de vrai?
Page 752 - Théorie du beau et du sublime, ou Loi de la reproduction, par les arts, de l'homme organique, intellectuel, social et moral, et de ses rapports...
Page 449 - John. Free thoughts, consisting of remarks occasioned by Paley's reply to Hume [ie to his 'Essay on Miracles']. Lond., 1812. [Home, George.] A letter to Ad. Smith on the life, death, and philosophy of Hume. Lond., 1777 ; id., ' Works,
Page 873 - Règle générale : on peut lever des tributs plus forts, à proportion de la liberté des sujets ; et l'on est forcé de les modérer à mesure que la servitude augmente. Cela a toujours été et cela sera toujours. C'est une règle tirée de la nature, qui ne varie point ; on la trouve par tous les pays , en Angleterre, en Hollande, et dans tous les états où la liberté va se dégradant , jusqu'en Turquie.

Bibliographic information