Histoire ancienne des Egyptiens, des Cartaginois, des Assyriens, des Babyloniens, des Mèdes et des Perses, des Macédoniens, des Grecs, Volume 11

Front Cover
noms divers, 1737
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 218 - Cet exercice dure plufieurs jours , tout au plus fix ou fept , jufqu'à ce que le malade fe trouve fatigué , & hors d'état de danfer davantage , ce qui annonce fa guérifon. Car, tant que le venin agit fur lui, jl danferoit , fi l'on vouloit , fans ai*.cune difcontinuation , & enfin il mourroit d'épuifement de forces.
Page 171 - Tout fier de l'heureux fuccès de fa critique , il s'avifa de cenfurer auffi une jambe , à laquelle il n'y avoit rien à redire. Le Peintre alors , fortant de derrière fa toile, avertit le Cordonnier de fe renfermer dans fon métier , & dans fes Sandales.
Page 415 - ... des Légions. Car chaque Corps s'avance dans cet efpace par la rue qu'il a devant lui , & les troupes ne marchant point par le même chemin ne courent pas rifque de fe renverfer & de fe fouler aux pies.
Page 263 - On jugeoit enfuite lequel des deux avoit le mieux réufïï dans fa tâche. Cicéron changeoit enfuite les «mots ou le tour de la phrafe, fans que le fens du difcours en...
Page 103 - ... et le nouveau un bloc de marbre sans expression. Quelques personnes de la maison assurèrent alors que Michel- Ange , qui étoit plus sincère que les grands artistes ne sont ordinairement, avoit prié instamment la comtesse...
Page 103 - Ange , qui étoit plus sincère que les grands artistes ne sont ordinairement, avoit prié instamment la comtesse Isabelle, après qu'il lui eut fait présent de son Cupidon, et qu'il eut vu l'autre, qu'on ne montrât l'ancien que le dernier, afin que les connoisseurs pussent juger en les voyant, de combien, en ces sortes d'ouvrages, les anciens l'emportent sur les modernes.
Page 4 - Vous avez, tort de vous étonner de l'honneur que fe rends à ce grand Peintre. Je puis faire en un jour beaucoup de Seigneurs comme vous : mais il n'ya que Dieufeul qui puiffe faire un homme pareil à celui que je perds.
Page 184 - MERE qui expire d'un coup de poignard qu'elle a reçu dans le fein , & un ENFANT qui fe traîne jufqu'à fa mammelle pour la téter. On voit fur le vifage de cette femme , quoique mourante , les fentimens les plus vifs , & les foins les plus ernpreffés de la tendrefle maternelle.
Page 177 - Peintre comme lui , mais bien inférieur en mérite & en réputation , pouvoit être , fans injure , foupçonné de jaloufie de métier. Mais le Prince , fans rien écouter , fans rien examiner , comme cela n?eft que trop ordinaire , tenant Apelle . pour coupable , éclata en plaintes contre fon ingratitude & fon mauvais cœur ; & il auroit été conduit au fupplice , fans la confeffion...
Page 12 - Les deffeins que nous avons des ruines de Perfépolis font voir que les Rois de Perfe , dont l'hiftoire ancienne nous vante fi fort l'opulence , n'avoient à leurs gages que des Ouvriers médiocres.

Bibliographic information