Page images
PDF
EPUB
[blocks in formation]
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][merged small]

26-28, Rue des Minimes, 26-28

Nijhott 4-23-24 9817

LE RÉGIME CONGOLAIS

Notre étude sur le problème africain (1) nous a valu quelques remarques qui nous portent à reprendre certains points que nous avons traités et à les développer afin de préciser leur portée.

D'ailleurs, dans une question vitale comme l'est pour notre pays celle de la reprise des Etats congolais, le concours des plus modestes propagateurs ne peut être inutile, lorsque ceux-ci sont sincères, épris de cet esprit de justice sans lequel aucune æuvre ne peut être saine.

Sans doute, la plupart des arguments que nous allons présenter ont déjà été émis, mais la vérité, semblable aux protestations répétées d'un innocent condamné à la détention perpétuelle, n'est jamais inutile à redire.

Il est vrai, qu'au Congo, des fautes, des erreurs, des abus ont été commis; il est vrai que la contrainte a existé pour faire rentrer l'impôt, pour assurer les services de transport, le recrutement de la force publique, et qu'elle existe encore pour l'exécution des travaux décrétés d'utilité publique; il est vrai que des agents ont été condamnés à de nombreuses années de détention pour des crimes odieux qu'on ne saurait assez réprouver ; il est vrai que les primes accordées jadis par l'Etat proportionnellement à la quantité des produits coloniaux récoltés, ont provoqué de la part

(1) La Belgique Artistique et Littéraire, avril 1908.

« PreviousContinue »