Nouveau voyage dans les Etats-Unis de l'Amérique septentrionale, fait en 1788, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 325 - Franklin, et l'Amérique acquitte en ce moment ce tribut de vénération et de reconnoissance pour l'un des pères de sa constitution. Ne seroit-il pas digne de vous, messieurs, de nous unir à cet a.cte religieux, de participer à cet hommage rendu, à la face de l'univers, et aux droits de l'homme et au philosophe qui a le plus contribué à en propager la conquête sur toute la terre. L'antiquité eût élevé des autels à ce puissant génie qui, au profit des mortels, embrassant dans sa pensée...
Page 325 - ... assez longtemps l'étiquette des cours a proclamé des deuils hypocrites. Les nations ne doivent porter que le de.uil de leurs bienfaiteurs ; les représentants des nations ne doivent recommander à leur hommage que les héros de l'humanité.
Page 324 - Divinité, le génie qui affranchit l'Amérique et versa sur l'Europe des torrents de lumière. Le sage que deux mondes réclament, l'homme que se disputent l'histoire des sciences et l'histoire des empires, tenait sans doute un rang élevé dans l'espèce humaine. Assez long-temps les cabinets politiques ont notifié l:i mort de ceux qui ne furent grands que dans leur éloge funèbre.
Page 326 - France, éclairée et libre, doit du moins un témoignage de souvenir et de regret à l'un des plus grands hommes qui aient jamais servi la philosophie et la liberté. 1 l'.rijmit cœlo fulmen sceptrumque tyrannis. « Je propose qu'il soit décrété que l'Assemblée nationale portera pendant trois jours le deuil de Benjamin Franklin.
Page 308 - ... qualités du vrai philosophe. Amour du genre humain, zèle infatigable pour le servir, lumières étendues, simplicité dans les manières et pureté dans les mœurs, toutes ces vertus n'établiraient pas une ligne de démarcation assez marquée entre lui et les politiques patriotes, si je n ajoutais un trait caractéristique : c'est que Franklin, au milieu de la vaste scène où il jouait un rôle si brillant, songeait sans cesse à l'avenir, avait les...
Page xii - N'est-il pas évident, par exemple, que les mœurs privées s'associent naturellement avec la vie rurale, que par conséquent on améliore les mœurs, en faisant refouler les hommes des villes vers les campagnes, ou en décourageant les émigrations des campagnes dans les villes ? Si les Américains ont des mœurs si pures, c'est que les neuf dixièmes d'entre eux vivent épars dans les campagnes (2).
Page 277 - ... bien entre les malheureux, affranchir ses nègres, et le tout par hypocrisie ! ce serait, à coup sûr hypocrisie très-mal calculée, et l'hypocrisie fait mieux ses calculs. Ensuite, si vous supposez cet homme intact et vrai, pouvez-vous supposer qu'il s'entende avec des fripons? ce serait une contradiction absurde. Et enfin, en entendant cet homme plein de sens, et doué d'un jugement solide, raisonner avec tant de force, pouvez-vous croire qu'il ait toute sa vie été dupe d'une bande de fripons,...
Page 318 - Aimez-vous la vérité pour elle-même ? emploi i. «6 rez-vous tous vos efforts pour la connaître, et la faire connaître aux autres ?» On reconnaîtra encore l'esprit de ce club dans les questions qui se faisaient pendant les séances. «Connaissez-vous quelque...
Page 327 - II écoutoit , entendez-vous , lecteur ? Et pourquoi ne nous at-il pas laissé quelques idées sur l'art d'écouter?
Page 111 - On croit à un serment prononcé par l'amour, et l'amour le respecte toujours, ou la honte flétirait à jamais le coupable. Vous voyez une jeune fille partir avec son amant dans un cabriolet léger, et le soupçon injurieux ne vient point inquiéter les plaisirs purs de cette partie de campagne. Mères, les Bostoniennes deviennent réservées ; leur air est toujours cependant ouvert, bon, communicatif. Livrées en entier à leur ménage, elles ne s'occupent qu'à rendre leurs maris heureux, qu'à...

Bibliographic information