Le theatre de P. Corneille, Part 2

Front Cover
Frères Chatalain, 1709
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 325 - Pour te faire périr tour à tour s'intéresse; Meurs, puisque c'est un mal que tu ne peux guérir; Meurs enfin, puisqu'il faut ou tout perdre ou mourir. La vie est peu de chose, et le peu qui t'en reste Ne vaut pas l'acheter par un prix si funeste ; Meurs, mais quitte du moins la vie avec éclat, Eteins-en le flambeau dans le sang de l'ingrat...
Page 335 - Pendant le sacrifice, et ta main pour signal Me doit au lieu d'encens, donner le coup fatal; La moitié de tes gens doit occuper la porte, L'autre moitié te suivre et te prêter main-forte.
Page 30 - Pleurez, pleurez, mes yeux, et fondez-vous en eau, La moitié de ma vie a mis l'autre au tombeau, Et m'oblige à venger, après ce coup funeste, Celle que je n'ai plus sur celle qui me reste.
Page 388 - Je consens, ou plutôt j'aspire à ma ruine. Monde, pour moi tu n'as plus rien : Je porte en un cœur tout chrétien Une flamme toute divine; Et je ne regarde Pauline Que comme un obstacle à mon bien.
Page 35 - Au nom d'un père mort, ou de notre amitié, Punis-moi par vengeance , ou du moins par pitié. Ton malheureux amant aura bien moins de peine A mourir par ta main qu'à vivre avec ta haine.
Page 245 - Et puisque par ce choix Albe montre en effet Qu'elle m'estime autant que Rome vous a fait...
Page 244 - L'est bien moins que l'honneur qu'on nous fait à tous deux. HORACE. Le sort qui de l'honneur nous ouvre la barrière Offre à notre constance une illustre matière; 11 épuise sa force à former un malheur Pour mieux se mesurer avec notre valeur ' ; Et , comme il voit en nous des âmes peu communes , Hors de l'ordre commun il nous fait des fortunes a.
Page 244 - S'attacher au combat contre un autre soi-même, Attaquer un parti qui prend pour défenseur Le frère d'une femme et l'amant d'une sœur, Et rompant tous ces nœuds, s'armer pour la patrie Contre un sang...
Page 10 - Achève, et prends ma vie après un tel affront, Le premier dont ma race ait vu rougir son front.
Page 244 - D'une simple vertu c'est l'effet ordinaire : Mille déjà l'ont fait, mille pourraient le faire; Mourir pour le pays est un si digne sort, Qu'on briguerait en foule une si belle mort; Mais vouloir au public immoler ce...

Bibliographic information