Histoire Philosophique De La Revolution de France, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page vi - S'il y avait un peuple de Dieux, il se gouvernerait Démocratiquement. Un Gouvernement si parfait ne convient pas à des hommes...
Page 211 - Puisse cette journée, où votre monarque vient s'unir à vous de la manière la plus franche et la plus intime, être une époque mémorable dans l'histoire de cet empire!
Page 250 - Dans l'état de nature, les hommes naissent bien dans l'égalité; mais ils n'y sauraient rester. La société la leur fait perdre , et ils ne redeviennent égaux que par les lois.
Page 209 - ... particulières, les oppositions, les haines malheureuses qui sont la suite inévitable des longues dissensions, la situation critique des finances et les incertitudes sur la fortune publique, enfin, l'agitation générale des esprits, tout semble se réunir pour entretenir l'inquiétude des véritables amis de la prospérité et du bonheur du royaume.
Page 211 - ... l'histoire de cet empire! Elle le sera, je l'espère, si mes vœux ardents, si mes instantes exhortations peuvent être un signal de paix et de rapprochement entre vous. Que ceux qui s'éloigneraient encore d'un esprit de concorde, devenu si nécessaire, me fassent le sacrifice de tous les souvenirs qui les affligent, je les paierai par ma reconnaissance et mon affection. Ne professons tous, à compter de ce jour, ne professons tous, je...
Page 198 - ... hommes, pour faire assassiner M. de La Fayette et le maire de la ville, et ensuite de nous couper les vivres. MONSIEUR, frère du ROI, était à la tête.
Page 242 - Paris s'était donnés pour faire parvenir au tribunal les renseignemens dont il avait besoin , il continue en ces termes: « Ils vont être connus , ces secrets pleins d'horreur ; ils vont être révélés , ces forfaits qui ont souillé le palais de nos rois , dans la nuit du cinq au six octobre. Quelle a été notre douleur , messieurs , lorsque nous avons reconnu , parmi ceux que de nombreux témoignages accusent , deux membres de cette auguste assemblée...
Page 318 - ... de la Constitution, de donner de la force aux pouvoirs établis pour maintenir l'ordre public. Aussitôt que j'ai reconnu la volonté générale, je n'ai point hésité, comme je n'ai jamais hésité...
Page 212 - Je jure d'être fidèle à la Nation, à la Loi et au Roi et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution du Royaume, décrétée par l'Assemblée Nationale Constituante aux années 1789, 1790 et 1791.
Page 211 - Je ferai davantage, et de concert avec la reine, qui partage tous mes sentiments, je préparerai de bonne heure l'esprit et le cœur de mon fils au nouvel ordre de choses que les circonstances ont amené. Je l'habituerai dès ses premiers ans à être heureux du bonheur des...

Bibliographic information