(VIII, 364 p.)

Front Cover
chez Maradan, 1810

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 310 - Yet wert thou once a worm, a thing that crept On the bare earth, then wrought a tomb and slept And such is man ; soon from his cell of clay To burst a seraph in the blaze of day.
Page 39 - **5e 2a6. l'If,- f,,r, .'', pèces de ces quadrupèdes ovipares : mais nous voici maintenant à l'histoire d'un lézard pour lequel l'imagination humaine s'est surpassée; on lui a attribué la plus merveilleuse de toutes les propriétés. Tandis que les corps les plus durs ne peuvent échapper à la force de l'élément du feu , on a voulu qu'un petit lézard nonseulement ne...
Page 310 - CHILD of the sun ! pursue thy rapturous flight. Mingling with her thou lov'st in fields of light; And, where the flowers of paradise unfold, Quaff fragrant nectar from their cups of gold. There shall thy wings, rich as an evening sky Expand and shut with silent ecstasy ! Yet wert thou once a worm, a thing that crept On the bare earth, then wrought a tomb and slept And such is man ; soon...
Page 177 - Around, in sympathetic mirth, Its tricks the kitten tries ; The cricket chirrups in the hearth, The crackling faggot flies.
Page 39 - Les anciens ont cru à cette propriété de la salamandre; desirant que son origine fût aussi surprenante que sa puissance , et voulant réaliser les fictions ingénieuses des poètes, ils ont écrit qu'elle devoit son existence au plus pur des éléments qui ne pouvoit la consumer , et ils l'ont dite fille du.
Page 104 - The full-formed brood, impatient of their cell, Start from their trance, and burst their silken shell ; — Trembling awhile they stand, and scarcely dare To launch at once upon the untried air : At length...
Page 104 - The full-form'd brood, impatient of their cell, Start from their trance, and burst their silken shell. Trembling awhile they stand, and scarcely dare To launch at once upon the untried air. At length assured, they catch the favouring gale, And leave their sordid spoils, and high in ether sail.
Page 40 - ... consumer , et ils l'ont dite fille du. feu., en lui donnant cependant un corps de glace. Les modernes ont adopté les fables ridicules des anciens; et, comme on ne peut jamais s'arrêter quand on a dépassé les bornes de la vraisemblance , on est allé jusqu'à penser que le feu le plus violent pouvoit être éteint par la salamandre terrestre. Des charlatans vendoient ce petit lézard , qui , jeté dans le plus grand incendie, devoit , disoient-ils , en arrêter les progrès. Il a fallu que...
Page 39 - Tandis que les corps les plus durs ne peuvent échapper à la force de l'élément du feu , on a voulu qu'un petit lézard, non seulement ne fût pas consumé par les flammes , mais parvînt même à les éteindre?
Page 190 - ... d'œil le spectacle hideux de l'hiver aux riches scènes du printemps. Lorsque ces nuées de sauterelles prennent leur vol pour surmonter quelque obstacle, ou traverser plus rapidement un sol désert, on peut dire, à la lettre, que le ciel en est obscurci. Heureusement que ce fléau n'est pas trop répété; car il n'en est point qui amène aussi sûrement la famine , et les maladies qui la suivent.

Bibliographic information