Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Je sens le même feu, je sens la même audace, Qui fit plaindre le Cid, qui fit combattre Horace; Et je me trouve encor la main qui crayonna L'âme du grand Pompée et l'esprit de Cinna. "
Théâtre de P. Corneille avec des commentaires et autres morceaux intéressans ... - Page 4
by Pierre Corneille, Jean Racine - 1774 - 636 pages
Full view - About this book

Memoires pour l'histoire des sciences et des beaux arts ..., Volume 4

1738
...illufion , Je fens le même feu , je fens la même audace , Qui fit plaindre le Cid , qui fit combaitre Horace , Et je me trouve encor la main qui crayonna , L'ame du grand Pompée, & Pefptit de Cinna. Choi'?s - moi feulement quelque nom dans l'hiftoire, Pour qui tu veuilles place au...
Full view - About this book

Oeuvres diverses

Pierre Corneille - 1740 - 428 pages
...cheveux gris pour une illufion. Je fens le même feu, je fens la même audace, Qui fit plaindre leCid,qui fit combattre Horace; Et je me trouve encor la main qui crayonna ' L'âme du grand Pompée, & l'efprit de Cinna. Chotlïs-moi feulement quelque nom dans l'Hit toire...
Full view - About this book

Œuvres de P. Corneille: Meslanges poëtiques

Pierre Corneille - 1759
...} Et plein d'une plus claire & noble vifion , Je prenc mes chc veux gris pour une illution. Je feus le même feu , je fens la même audace, Qui fit plaindre...crayonna L'ame du grand Pompée , & l'efprit de Cinna. Choifis-moi feulement quelque nom dans l'Hifioire Pour qui tu veuilles place au Temple de la Gloire...
Full view - About this book

Oedipe. La toison d'or. Sertorius. Sophonisbe

Pierre Corneille - 1774
...claire & noble vifion, Je prens mes cheveux gris pour une illufion. Je fens le même feu , je feus la même audace, Qui fit plaindre le Cid , qui fit...crayonna L'ame du grand Pompée, & l'efprit de Cinna. fuijjant &e. ] II fe plaint que les éloges du public n'ont pas contribué à fa fortune. „ Mais...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de Voltaire, Volume 51

Voltaire - 1784
...je ne vois plus mes rides : Et, plein d'une plus claire et noble vifion, Je prends mes cheveux g\is pour une illufion. Je fens le même feu, je fens la...plaindre le Cid , qui fit combattre Horace ; ( « ) Et le Jlérile konftiur tfun iloge impuijjant , Sec, II fe plaint que les éloges du public n'ont pas...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de Voltaire. Tome premiere. [-, Volume 1; Volume 51

Voltaire - 1785
...fait de fi étranges vers , 11 dife qu'il fe fenl encore la maln qul ciayonoft l'âme du grand Pamfit. Et je me trouve encor la main qui crayonna L'ame du grand Pompée , et l'cfprit de Cinna. Choifis-moi feulement quelque nom dans l'hinoire Pour qui tu veuilles place...
Full view - About this book

Œuvres complètes de Voltaire, Volume 68

Voltaire - 1785
...fait de fi étranges vers , il dife qu'il fe fent encore la main qui crayonna l'âme du grand Pompie. Et je me trouve encor la main qui crayonna L'ame du grand Pompée , et l'efprit de Cinna. Choifis-moi feulement quelque nom dans I hifloire Pour qui tu veuilles place...
Full view - About this book

Oeuvres de P. Corneille: avec les commentaires de Voltaire, Volume 7

Pierre Corneille - Drama - 1817
...claire et noble vision , Je prends mes cheveux gris pour une illusion. Je sens le même feu , je sens la même audace , Qui fit plaindre le Cid , qui fit combattre Horace ; Et je me trouve encof la main qui crayonna L'âme du grand Pompée et l'esprit de Cinna. Choisis-moi seulement quelque...
Full view - About this book

Oeuvres de P. Corneille: avec les notes de tous les commentateurs ...

Pierre Corneille - 1824
...claire et noble vision, Je prends mes cbeveux gris pour cette illusion. Je sens le même feu, je sens la même audace, Qui fit plaindre le Cid, qui fit...encor la main qui crayonna L'ame du grand Pompée et l'esprit de Cinna. Choisis-moi seulement quelque nom dans l'iiistoire Pour qui tu veuilles place...
Full view - About this book

Œuvres complètes de Voltaire avec des remarques et des notes historiques ...

Voltaire - 1826
...claire et noble vision , Je prends mes cheveux gris pour une illusion. Je sens le même feu, je sens la même audace Qui fit plaindre le Cid, qui fit combattre Horace; I « Et le stérile honneur d'un éloge impuissant , etc. » II se plaint qne les éloges du public...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF