Journal d'un voyage à Temboctou et à Jenné, dans l'Afrique Centrale: précédé d'observations faites chez les Maures Braknas, les Nalous et d'autres peuples; pendant les années 1824, 1825, 1826, 1827, 1828, Volume 3

Front Cover
autorisation du roi a l'Imprimerie royale, 1830 - MALI (REPUBLIC) DESCRIPTION AND TRAVEL
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 294 - Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, douze, Treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt. Vingt, et des milliers d'autres encore ! On perdrait son temps à les compter.
Page 382 - Août, elle veut bien nous prévenir qu'il entre dans les intentions du Roi son Auguste Maître, d'appuyer par des mesures militaires les Négociations que ses Plénipotentiaires sont chargés d'ouvrir à Londres. Nous aurions pensé que ces mesures ne...
Page 358 - ... donateurs de décerner la récompense, et voulant prendre une part directe à l'encouragement d'une découverte aussi importante, a résolu d'offrir en outre une médaille d'or de la valeur de deux mille francs, au voyageur qui, indépendamment des conditions déjà énoncées, aura satisfait, autant que possible, à celles qui sont exprimées ci-après. La Société demande une relation manuscrite avec une carte géographique, fondée sur des observations célestes. L'auteur s'efforcera d'étudier...
Page 359 - En observant les peuples, il aura soin d'exammer leurs mœurs, leurs cérémonies, leurs costumes, leurs armes, leurs lois , leurs cultes., la manière dont ils se nourrissent, leurs maladies, la couleur de leur peau, la forme de leur visage, la nature de leurs cheveux, et aussi les différens objets de leur commerce.
Page 379 - Président; elle lui a été donnée par moi qui me trouve gérer momentanément le consulat-général de France , autant qu'il a été en mon pouvoir de le faire ; et grâce à la coopération de M. le chevalier de Luneau , commandant de la station navale française à Cadix , qui eut la complaisance de m'envoyer un bâtiment du Roi, j'ai sauvé le voyageur et ses papiers. M. le lieutenant de vaisseau Jollivet a reçu à bord de la goélette du Roi la Légère, qu'il commande, M. Caillé, et le...
Page 357 - ... homme pourvu de quelques instrumens, et qui n'est étranger, ni aux sciences naturelles , ni aux sciences mathématiques. Au reste, en ce moment même, plusieurs voyageurs français et anglais se portent vers les rives du Dhiolibâ , et la Société doit se flatter que ses encouragemens ne resteront pas infructueux.
Page 378 - Sa maison étoit à quelques portes de celle qu'avait occupée le malheureux major Laing. Il a employé seize mois à faire ce travail et à recueillir les matériaux dont il enrichissait sa besace. Rien ne l'a rebuté, ni refus, ni dégoûts , ni fatigues, ni dangers ; sa vocation , ainsi qu'il me l'a dit plusieurs fois, l'appelait à franchir l'Afrique; il' l'a suivie, et a résolu le problème qu'un Européen peut traverser l'Afrique , problème dont l'impossibilité paraissait presque démontrée.
Page 365 - Caillié est d'autant plus digne d'intérêt, qu il l'a effectuée avec ses seules ressources, sans la participation ni le secours de personne. Il a sacrifié tout ce qu'il possédait pour subvenir aux besoins du voyage. Il a fait tout ce qui était possible et plus qu'on ne pouvait espérer avec de telles ressources, et il a eu le bonheur de réussir complètement.
Page 378 - Il a voyagé sans faste; et j'ai vu un derviche quêlcur, la besace de cuir sur le dos , se jeter sur le seuil de ma porte , et me tendre , non la main de l'indigence, non la main de la misère dont il portait la livrée, mais celle d'un compatriote qui s'adresse à un serviteur du Roi de France et requiert sa protection.
Page 379 - Si M. Caillié n'a pas le brillant ni l'éducation de nos voyageurs modernes , il a l'ingénuité et la franchise de ce bon voyageur du vieux temps qui nous a donné sur l'Inde tant de notions intéressantes; s'il n'est...

Bibliographic information