Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

DANS LE STYLE SOUTENU, ET MÊME DANS LE STYLE FAMILIER ;

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

A PARIS,
CHEZ ARTHUS-BERTRAND, LIBRAIRE,

RUE IAUTEFEUILLE, N° 23.

1818.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

La métaphore est entièrement fondée sur la ressemblance de deux objets ; elle n'est même qu'une comparaison abrégée. Si je dis de quelque grand ministre, qu'il supporte l'Etat, comme une colonne, le poids d'un édifice , je fais une comparaison ; mais si je dis que ce ministre est luimême la colonne de l'Etat, alors la figure devient une métaphore. La comparaison du ministre et de la colonne est insinuée dans l'esprit plutôt qu'exprimée. L'un des objets est tellement supposé semblable à l'autre, que leurs noms peuvent se remplacer sans qu'on fasse formellement la comparaison : le ministre est la colonne de l'Etat. Ainsi, c'est une manière plus vive et plus animée d'exprimer la ressemblance que l'imagination découvre dans les objets. Toutes les langues sont remplies de métaphores ; cette figure se répand. jusques dans la conversation familière.

De toutes les figures du discours, aucune

« PreviousContinue »