Demokritos; oder, Hinterlassene Papiere eines lachenden Philosophen ...

Front Cover
Scheible, Rieger & Sattler, 1843

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 283 - Tout le monde connaît leur imperfection : Ce n'est qu'extravagance et qu'indiscrétion; Leur esprit est méchant, et leur âme fragile; II n'est rien de plus faible et de plus imbécile, Rien de plus infidèle; et malgré tout cela, Dans le monde on fait tout pour ces animaux-là.
Page 181 - Je n'entre point dans la recherche du passé. Vous avez eu sans doute les plus grands torts envers moi. Votre conduite n'eût été tolérée par aucun philosophe. Je VOUS ai tout pardonné , et même je veux tout oublier. Mais si vous n'aviez pas eu...
Page 81 - J'ai vécu sans nul pensement , Me laissant aller doucement A la bonne loi naturelle : Et si m'étonne fort pourquoi La mort osa songer à moi Qui ne songeai jamais à elle.
Page 31 - Telles furent les premières affections de mon entrée à la vie : ainsi commençait à se former ou à se montrer en moi ce cœur à la fois si fier et si tendre, ce caractère efféminé, mais pourtant indomptable, qui, flottant toujours entre la faiblesse et le courage, entre la mollesse et la vertu, m'a jusqu'au bout mis en contradiction avec moi-même, et a fait que l'abstinence et la jouissance, le plaisir et la sagesse, m'ont également échappé.
Page 26 - Your work is long," the critics cry. 'Tis true, And lengthens still to take in fools like you: Shorten my labour, if its length you blame ; For, grow but wise, you rob me of my game ; As hunted hags, who, while the dogs pursue, Renounce their four legs, and start up on two. Like the bold bird upon the banks of Nile, That picks the teeth of the dire crocodile, Will I enjoy, (dread feast !) the critic's rage, And with the fell destroyer feed my page.
Page 221 - tis a plotting age, No place is freer from it than the stage. The ancients plotted, though, and strove to please With sense that might be understood with ease; They every scene with so much wit did store That who brought any in, went out with more: But this new way of wit does so surprise, Men lose their wits in wond'ring where it lies.
Page 41 - On me demandera si je suis prince ou législateur pour écrire sur la politique. Je réponds que non, et que c'est pour cela que j'écris sur la politique. Si j'étais prince ou législateur, je ne perdrais pas mon temps à dire ce qu'il faut faire; je le ferais, ou je me tairais.
Page 254 - Le fruit ? Il faut dire , par droit , Qu'il y ait vice d'adultère , Puisque je n'en suis pas le père. Elle a été trois mois entiers Hors d'ici ; et , au bout du tiers , Je l'ai toute grosse reçue. L'aurait quelque paillard déçue , Ou...
Page 47 - Si je veux d'un galant dépeindre la figure, Ma plume pour rimer trouve l'abbé de Pure ' ; Si je pense exprimer un auteur sans défaut, La raison dit Virgile, et la rime Quinault".
Page 88 - Ci-gît qui ne fut rien. Quoi que l'orgueil en dise, Humains, faibles humains, voilà votre devise. Combien de rois, grands dieux! jadis si révérés, Dans l'éternel oubli sont en foule enterrés! La terre a vu passer leur empire et leur trône. On ne sait en quel lieu florissait Babylone. Le tombeau d'Alexandre, aujourd'hui renversé, Avec sa ville altière a péri dispersé. César n'a point d'asile où son ombre repose ; Et l'ami Pompignan pense être quelque chose!

Bibliographic information