Page images
PDF
EPUB
[graphic][subsumed][ocr errors][subsumed]

TILDEN FOUNDATIONS.

1898,

1

TEHOA LIBRARIAN

*** pendant à passer sur cet astre, et les esprits

**Dvs douterent de la science. Cette tache sur un THE NEW YORK PUBLIC LIBRARY 104462

ASTOR, LENOX AND
NEW YORK

AVANT-PROPOS.

czi les grands aventuriers dont la célébrité oc-
i Europe au xvinte siècle, Cagliostro fut, sans
4, un type tout à fait à part et qui mérile
dié avec une sérieuse attention. Arrivant au

de l'époque la plus sceptique qui fut jamais,
Halatan eut ses triomphes , ses sectaires , ses ad-
virs et ses dupes, comme s'il eût vécu à la cour
alterine de Médicis, aux beaux jours de la sor-

de l'astrologie et de la nécromancie.
.: Juu* siècle, dans sa dernière période , sortant

tains de Voltaire et des encyclopédistes, ne
*

presque plus en Dieu; il était rationaliste
*2 un logicien absolu, matérialiste comme un
whó incorrigible, et cependant il fut crédule

i enfant, ou plutôt comme un vieillard énervé
' : recours aux empiriques.
Le sience avait fait de magnifiques conquêtes sur
nast

; elle triomphait radieusement. Une tache

AVANT-PROPOS.

Parmi les grands aventuriers dont la célébrité occupa l'Europe au XVIIIe siècle, Cagliostro fut, sans contredit, un type tout à fait à part et qui mérite d'être étudié avec une sérieuse attention. Arrivant au milieu de l'époque la plus sceptique qui fut jamais, ce charlatan eut ses triomphes, ses sectaires, ses admirateurs et ses dupes , comme s'il eût vécu à la cour de Catherine de Médicis, aux beaux jours de la sorcellerie, de l'astrologie et de la nécromancie.

Le xville siècle, dans sa dernière période, sortant des mains de Voltaire et des encyclopédistes, ne croyait presque plus en Dieu; il était rationaliste comme un logicien absolu, matérialiste comme un débauché incorrigible, et cependant il fut crédule comme un enfant, ou plutôt comme un vieillard énervé et qui a recours aux empiriques.

La science avait fait de magnifiques conquêtes sur l'erreur; elle triomphait radieusement. Une tache vint cependant à passer sur cet astre, et les esprits ébranlés doutèrent de la science. Cette tache sur un

Cagliostro tel qu'il était, avec sa physionomie carac

[ocr errors][merged small]

Mais ces considérations nous mèneraient peut-être lement d'étudier un des plus curieux caractères du

Toulefois, que nos lecteurs ne s'y trompent pas , l'on est forcé de s'engager faute de documents certains; mais il est aussi des points historiques trèslumineux dans cette existence exceptionnelle, et sur lesquels il n'est pas permis d'hésiter. Nous dirons donc toute la vérité, cherchant à montrer le comte de

disque étincelant, c'était le charlatanisme, dont la propagande grandissait de jour en jour.

Ces aberrations de l'esprit public se rencontrent dans les meilleurs temps. Et nous-mêmes, si vains aujourd'hui de nos progrès immenses et des merveilleux et riches résultats de la science, nous si fiers, avec raison, de nos forces et de nos conquêtes, nous XIXe siècle, sommes-nous exempts de toute intirmité morale , et avons-nous si bien redressé et pourchassé le charlatanisme, qu'il n'ait pu verser dans notre coupe un grain de folie? plus loin que nous ne voudrions. Notre but est seutemps passé, de raconter d'étranges fourberies, de dérouler sous les yeux du lecteur l'odyssée d'un aventurier célèbre; d'intéresser et d'amuser autant que possible; de prémunir et d'instruire s'il y a lieu, ou plutôt si cette mission n'est pas au-dessus de nos forces. ce n'est point un roman que nous écrivons. A travers une vie extraordinaire comme celle de Cagliostro, on rencontre bien des chemins tortueux où

[ocr errors]

!!!U5 en jour.

public se rencontren E: Dous-mêmes, si caini

charlatanisme, dont léteristique, sans déguiser it's you

amoindrir ses qualité!. Avene ym $#*#*** d'autres débuts dans le monjas, gren

d'avoir été un grand aventu', **7****** e menses et des merreil serait peut-être devenu un turn is on

iž science, nous si fiers.

de Dos conquètes, non 19pts de toute infirmit I redressé et pourchas Lipu verser dans notr:

[blocks in formation]

"teurs ne s'y trompent pat - que nous écritos. At naire comme celle de la en des chemins titten ger faute de documes des points historia stence exceptionnelle. As ermis d'hésiter. Na rchant à montrer le comte , avec sa phrsionomie

« PreviousContinue »