Gazette anecdotique, littéraire, artistique et bibliographique..., Volume 1; Volume 10

Front Cover
Librairie des bibliophiles, 1885
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 300 - David d'Angers et d'autres artistes; mais il était vraiment d'une beauté et d'une ampleur surhumaines; les plus vastes pensées pouvaient s'y écrire; les couronnes d'or et de laurier s'y poser comme sur un front de dieu ou de césar. Le signe de la puissance y était. Des cheveux châtain clair l'encadraient et retombaient un peu longs.
Page 301 - ... soigneusement rasée, d'une pâleur particulière, trouée et illuminée de deux yeux fauves pareils à des prunelles d'aigle, et une bouche à lèvres sinueuses, à coins surbaissés, d'un dessin ferme et volontaire qui, en s'entr'ouvrant pour sourire, découvrait des dents d'une blancheur étincelante. Pour costume, une redingote noire, un pantalon gris, un petit col de chemise rabattu, — la tenue la plus exacte et la plus correcte. — On n'aurait vraiment pas soupçonné dans ce parfait...
Page 297 - Je donne cinquante mille francs aux pauvres. Je désire être porté au cimetière dans leur corbillard. Je refuse l'oraison de toutes les églises ; je demande une prière à toutes les âmes. Je crois en Dieu.
Page 75 - La tombe dit à la rose : — Des pleurs dont l'aube t'arrose Que fais-tu, fleur des amours ? La rose dit à la tombe : — Que fais-tu de ce qui tombe Dans ton gouffre ouvert toujours? La rose dit : — Tombeau sombre , De ces pleurs je fais dans l'ombre Un parfum d'ambre et de miel.
Page 299 - A ta porte s'accroche ! Que le diable à la broche Mette ton roi chétif ! Que toujours un blé maigre Qu'un raisin à vinaigre Emplisse tes paniers ! Yvetot la Normande Où l'on est à l'amende Chez tous les taverniers ! Logis...
Page 370 - Un clerc, pour quinze sous, sans craindre le holà Peut aller au parterre attaquer Attila; Et si le Roi des Huns ne lui charme l'oreille, Traiter de Visigots tous les vers de Corneille.
Page 60 - Enfin, — irai-je jusqu'au bout ? — car ici, moi inconnu de vous, j'ai l'air d'empiéter indiscrètement sur vos droits et vos fonctions, — il m'a semblé qu'un acteur merveilleux par sa véhémence, par sa finesse, par son caractère poétique, un acteur qui m'a ébloui dans les Mousquetaires — j'ignore totalement si vous pensez comme moi — j'ai présumé, dis-je, que M. Rouvière pourrait trouver dans ce personnage de Diderot écrit par Diderot (Hardouin), personnage où la sensibilité...
Page 103 - Entendez-vous ? Elle arrive à pas de géant, apportant non la mort, mais le salut. Elle enjambe par-dessus les ruines et elle crie : Malheur aux traîtres! malheur aux vaincus!
Page 361 - A la plume vaillante et ailée. Au noble cœur qui comprend et qui célèbre la victoire des vaincus. A l'homme qui, depuis trente ans, est un des éblouissements de Paris. A JULES JANIN. H.-H., 1
Page 292 - Je ne vous retracerai pas sa vie ; chacun de vous la connaît ; sa gloire, elle n'appartient à aucun parti, à aucune opinion (Vive approbation sur tous les bancs) ; elle est l'apanage et l'héritage de tous. (Nouvelle approbation.) Je n'ai qu'à constater la profonde et douloureuse émotion de tous et, en même temps, l'unanimité de nos regrets. En signe de deuil, j'ai l'honneur de proposer au Sénat de lever la séance. (Approbation unanime.) M. Brissoii, président du conseil, garde des sceaux,...

Bibliographic information