Démonstrations évangéliques, tr., reproduites intégralement, annotées et publ. par L. Migne. Intr. [and] 18 tom. [and] Conclusion, Volume 7

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 25 - Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole; et mon Père l'aimera : et nous viendrons à lui, et nous ferons en lui notre demeure.
Page 403 - Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Page 613 - ... il tremblera dans la vue de ces merveilles; et je crois que, sa curiosité se changeant en admiration, il sera plus disposé à les contempler en silence qu'à les rechercher avec présomption. Car enfin qu'est-ce que l'homme dans la nature?
Page 659 - quelqu'un vienne nous instruire » de la manière dont nous devons » nous comporter envers les dieux
Page 325 - ... au repentir ; qui met entre le juge et le criminel un grand médiateur, entre le juste et le médiateur un grand juge; une telle religion ne doit point avoir de crimes inexpiables. Mais quoiqu'elle donne des craintes et des espérances à tous, elle fait assez sentir que, s'il n'ya point de crime qui, par sa nature , soit inexpiable , toute une vie peut l'être ; qu'il...
Page 325 - ... derrière elle la justice humaine, et commence une autre justice; qui est faite pour mener sans cesse du repentir à l'amour , et de l'amour au repentir ; qui met entre le juge et le criminel un grand médiateur, entre le juste et le médiateur un grand juge : une telle religion ne doit point avoir de crimes inexpiables.
Page 323 - L'un est superficiel, l'autre est solide; l'un fait des vers sur toutes sortes de sujets et verse sur tous la couleur de ses fictions; l'autre, poète et philosophe, aime sur toutes choses la vérité et la vertu; l'un ne parle que de tolérance , et ne veut rien souffrir ni de Dieu ni des hommes;, l'autre pratique la morale et l'Évangile; l'un détruit, l'autre édifie; enfin l'un augmentóla masse des erreurs , et l'autre celle des vérités.
Page 635 - Que chacun examine ses pensées, il les trouvera toutes occupées au passé et à l'avenir. Nous ne pensons presque point au présent; et, si nous y pensons, ce n'est que pour en prendre la lumière pour disposer de l'avenir...
Page 481 - Regardez maintenant que c'est moi, moi-même, et il n'ya point de Dieu avec moi ; je fais mourir, et je fais vivre ; je blesse, et je guéris, et il n'ya personne qui puisse délivrer de ma main. 40 Car je lève ma main au ciel, et je dis : Je suis vivant éternellement.
Page 5 - Conformité de la foi avec la raison, ou Défense de la religion contre les principales difficultés répandues dans le Dictionnaire historique et critique de M.

Bibliographic information