Page images
PDF
EPUB

Paban et Le Mouël. L'œuvre de ce dernier nous semble bien supérieure à celle des autres poëtes, quand il chante :

« Ce Breton dont la foi fut si forte et si vive

« La foi dans l'avenir de ce pays si vieux
« Que l'éternel granit se creuse au seuil des portes
« Que sous chaque buisson, reposent des aïeux
« Et que l'eau de la mer couvre des cités mortes.
« La foi dans l'avenir de ce pays si dur
« Qu'il suffit de pain noir pour lui garder sa force
« Et si doux qu'il ne faut qu'un peu d'idéal pur
« Pour conserver la sève en sa robuste écorce. >>

Au cimetière du Carnel où repose le poëte, M. Quellien a lu une poésie bretonne qui sous une forme naïve et touchante exprimait l'union de Brizeux et de Marie au paradis des Bretons. En résumé, si le sculpteur nous a permis d'admirer ce chef d'ouvre, si nous avons entendu quelques paroles de talent et quelques strophes d'un réel mérite, la note dominante de la journée a été la banalité. Les poëtes surtout ont donné la preuve d'une déplorable faiblesse en lisant au pied de la statue de l'auteur de Marie et devant sa maison natale, des poëmes qui, pour la plupart, méritent le triste sort du sonnet d'Oronte en célébrant sans harmonie, sans goût, sans élévation de pensée, le chantre inspiré de la Bretagne.

ALBERT MACÉ.

LE COURONNEMENT DE NOTRE-DAME-DU-FOLGOET.

Le samedi, 8 septembre dernier, une foule immense accourue de tous les points du Léon et de la Cornouaille, est venue assister aux splendides fêtes du Couronnement de N.-D.-du-Folgoët, la vénérée patronne de la presqu'île de Bretagne.

Son Eminence le cardinal Philippe Place, archevêque de Rennes, en l'absence de Son Excellence Mer le Nonce apostolique, en ce moment à Rome, avait été délégué par le Souverain Pontife Léon XIII pour le représenter à cette grande cérémonie et pour la présider.

Son Eminence était entourée d'un brillant cortège de princes de l'Eglise.

M8Lamarche, évêque de Quimper et de Léon, Mor Bécel, évêque de Vannes, Me Trégaro, évêque de Séez, Mer Bougault, évêque de Laval, Me Laouénan, archevêque de Pondichéry, patriarche des Indes, et Mer Freppel évêque d'Angers avaient tenu à assister à ces belles fêtes. Plusieurs journaux ont décrit cérémonies auxquelles nous ne pouvons hélas ! que consacrer quelques lignes. Il nous faudrait bien des pages pour en donner une idée bien incomplète encore ; disons seulement qu'elles ont laissé au cour de tous nos Bretons d'ineffaçables souvenirs et qu'aucun des heureux témoins de ces fêtes splendides ne saurait oublier les élans de foi et d'enthousiasme qui s'y sont maintes fois manifestées.

CONGRÈS DE L'ASSOCIATION BRETONNE. Le Congrès annuel de l'Association bretonne a tenu cette année ses intéressantes assises dans la vieille cité épiscopale de Saint-Pol-de-Léon, du 10 au 15 septembre. La plupart des savants de Bretagne s'y étaient donné rendez-vous et MM. de la Villemarqué, de la Borderie, Huon de Pénanster, l'abbé Robert, P. de Lisle du Dreuc, de Keranflec'h, Robiou, Trévédy, Oheix, Le Grand, Pol de Courcy, Vte de Réals, de l'Estourbeillon, etc., etc., ont, tour à tour, communiqué d'intéressants travaux aux nombreuses séances, toujours présidées avec tant de charmes et de distinction par M. Audren de Kerdrel, sénateur, le vénéré Directeur de l'Association. De leur côté, les habitants de SaintPol, encouragés par leur excellent maire, M. le comte de Guébriant et M. le vicomte de Kermenguy, député du Léon, ont tenu en suivant leur exemple, à faire le meilleur accueil aux membres du Congrès qui ne sauraient oublier leur gracieuse hospitalité et leur zèle à assister aux séances et aux différents concours.

DISTINCTIONS HONORIFIQUES. Nous apprenons avec grand plaisir que par décret du 27 mai dernier, S. M. T. F. le Roi

A

de Portugl, a conféré à notre collègue M. le Comte de Marsy, directeur de la Société française d'archéologie le titre de Commandeur de l'Ordre du Christ.

C'est également avec une vive satisfaction que nous avons appris la nomination au grade de chevalier de saint Grégoire Le Grand, de notre confrère M. Emile Grimaud, l'un des premiers adhérents de notre chère Revue. Enfin, notre excellent confrère M. André Joubert, vient d'être nommé au mois d'août dernier, membre d'honneur de l'Académie de la jeunesse de Naples.

MARIAGES

BRETAGNE. Mariage au mois d'avril 1888 de M. DU BREIL DE PONTBRIAND,

Avec :
Mademoiselle Elizabeth DE LA CELLE DE CHATEAUBOURG.

Mariage célébré à Paris le 14 juin, en l'église de Sainte-Clotilde, de Arthur-Marie-Paul-Augustin, comte de ROUGÉ, fils de feu AdolpheCharles-Camille, comte de Rougé et de défunte Marie-CharlottePhilippine-Adrienne de Saint-Georges de Verac,

Avec : Mademoiselle Marie-Joséphine-Agnès DE ROMAN-CHABOT, fille de Charles-Louis-Josselin de Rohan-Chabot, duc de Rohan et prince de Léon et d'Etiennette-Catherine-Adèle de Rouillé de Boissy, et veuve de Odet, vicomte DE MONTAULT. Mariage célébré à Paris en l'église Saint-Philippe-du-Roule, de

-Marie-Louis-Gabriel-Georges comte de BOURBON-LIGNIÈRES, troisième fils de Marie-Louis Henri de Bourbon, vicomte de Busset, comte de Lignières, et d’Adrienne-Stanislas-Léontine de Mailly,

Avec : Mademoiselle Marie-Joséphine-Jeanne DE KERRET, fille de JeanRené-Maurice, vicomte dc Kerret et de feue Marie-Léonie Gaultier.

Mariage célébré le 18 juillet au château de Malvillars en Saintonge du vicomte René-Charles LE NEPVEU DE CARFORT, lieutenant de vaisseau, fils du comte Henri-Marie-Joseph et de la comtesse, née Constance-Anne Le Boucher de Villegaudin,

Mademoiselle Germaine DE PINDRAY, fille de feu Marie-Charles,

[ocr errors]

comte de Pindray, commandeur du Nicham, chevalier de la Légiond'Honneur et des SS. Maurice et Lazare, médaillé de Crimée et d'ltalie, décédé en 1881 et de Marguerite-Eugénie Parent.

Mariage célébré à Paris le 19 juillet en l'église de Sainte-Clotilde, du vicomte Merry DE VANSSAY, capitaine instructeur au 6° chasseurs à cheval,

Avec : Mademoiselle Jeanne DE LA MOUSSAYE, fille du colonel de la Moussaye.

Mariage célébré à Paris le 25 juillet en l'église Sainte-Clotilde, d'Albert-Charles de COLBERT-TURgis, officier au 1er régiment de dragons, fils du comte de Colbert et de la comtesse, née Zoé Claret de Fleurieu, arrière-petite-fille du ministre de ce nom.

Avec :
Mademoiselle Elisabeth LE GENTIL DE Paroy, fille de Philippe Le
Gentil, marquis de Paroy et de la marquise, née Berthe Le François
de Drionville.
Mariage célébré à Guérande le 7 août 1888 de M. Xavier FABRÉ,

Avec :
Mademoiselle Thérèse BRANCHU.

Mariage célébré à Ploërmel, le 8 août, de M. Henri GRIFFAULT, vétérinaire au 28° régiment d'artillerie,

Avec :
Mademoiselle Adrienne du Bot.

Mariage célébré le 9 août au château des Granges, près Moncontour (Côtes-du-Nord) de M. le commandant DE COURSON DE LA VILLENEUVE,

Avec : Mademoiselle Marguerite DE GOUZILLON DE BELIZAL, fille de M. de Belizal, député royaliste des Côtes-du-Nord.

Mariage célébré le 18 septembre en l'église cathédrale de Vannes, par M. le chanoine Alléosse, de Jacques-Marie-Jules-Joseph HALNA DU FRÉTAY, neveu de l'amiral, sénateur du Finistère,

Avec : Mademoiselle Jeanne-Marie-Emilienne DE MAUDUIT DU PLESSIX.

Mariage célébré le 18 septembre en la basilique de Saint-Nicolas de Nantes, de M. Joseph LEFEUVRE,

Avec : Mademoiselle Marthe Noury, fille de fou le général baron Noury, et de feue Madame, née de Bertin Chalup.

Mariage célébré le 3 octobre à la cathédrale de Nantes, de AlfredMarie-Joseph-Charles-Henri HEURTAUX, lieutenant au 28° régiment d'artillerie,

Avec : Mademoiselle Denise-Marie LE GRAND DE LA LIRAYE, fille du docteur Le Grand de la Liraye.

[ocr errors]

NORMANDIE. Mariage célébré le 23 juin à Paris en l'église de la Magdeleine, de Frédéric-Ernest-Jacques IMBERT, baron de BALORRE, capitaine au 30° régiment d'artillerie, fils ainé de feu Léon Imbert, baron de Balorre et de Marthe de Rely.

Avec : Mademoiselle Marie LE REBOURS, fille d'Adolphe Odoard, vicomte Le Rebours, ancien capitaine de cavalerie, d'une vieille famille de Normandie et de Alix Marie de Graillet de Baine.

Mariage célébré le 23 juillet, à Paris, en l'église Saint-Philippe du Moule, de M. Eugène TENAILLE D'ESTAIS, capitaine instructeur au 40 hussards, fils de l'ancien premier président de la Cour d'Appel d'Orléans.

Avec : Mademoiselle Jeanne-Marguerite DE CHAMPREPUS, fille du colonel de Champrepus, conseiller général de l'Orne.

Mariage célébré le 30 juillet en la chapelle de Ryes (Calvados), par Sa Grandeur Mer Hugonin, évêque de Bayeux, de M. DU HOMMET DE SAINTE-CRoix, d'une vieille famille Normande.

Avec : Mademoiselle Jeanne DE SOMMYÈVRE, fille de M. le comte de Sommyèvre et de la comtesse née Fitz-Gérald.

Mariage célébré à Caen, le 28 août, de M. Roger DE MORRY, fils de M. et Mme Charles de Morry.

Avec : Mademoiselle Marguerite DE BREUVERY, fille de M. A. de Breuvery, chevalier de la Légion d'honneur et de Mm. A. de Breuvery.

Mariage célébré vers la mi-août, au château de Brouthières (Haute-Marne), de M. Jean D'EUDEVILLE, lieutenant au 700 de ligne, fils de feu le général d'Eudeville et de Mme d'Eudeville, née baronne de la Bonnardière.

Avec : Mademoiselle d'HUART, fille du baron Paul d'Huart, maire et ancien conseiller général et de la baronne née de Simony.

« PreviousContinue »