Page images
PDF
EPUB

concède à l'abbaye les droits de dime et de terrage qu'il percevait sur le marais de Champagné.

1212. Guillaume de Mauléon, seigneur de Talmond, donne à l'abbaye une famille qu'il exempte de tous devoirs. pour dédommager les religieux des pertes qu'il leur avait occasionnées en les dépouillant d'une maison sur laquelle ils avaient des droits.

1215. Don de quelques serfs fait à l'abbaye de BoisGrolland par Guillaume d'Aspremont, seigneur de Poiroux et de Rié, en présence de Durand de l'Airablée, de Guillaume Chasteigner, et de J. Cairant, chevaliers.

1216. Don par Hugues Primaut, chevalier, de tous les droits qu'il percevait sur une vigne possédée par les religieux dans son fief de Pontvien.

[ocr errors]

1217. Don par Guillaume d'Aspremont, du consentement de sa femme Armengarde, de la somme 25 sous pour le luminaire de l'église de l'abbaye, en présence de Hugues Primaut, de G. de Nieuil, sénéchal de Poiroux, chevalier, et de Guillaume, abbé de Bois-Grolland.

1218. – Charte par laquelle Guy de la Poçonnière, Aaliz sa femme, Ardouin, Marguerite et Gaudine, leurs enfants, accordent à l'abbaye un marais situé entre le pont du Poiré-deCurzon et la grange des religieux, et donnent l'investiture à Guillaume, abbé de Bois-Grolland, de concert avec Elisabeth, veuve de Jean de Jart, chevalier, du consentement de Geoffroy Guillaume et Aimery, ses enfants.

1218 - Don de douze deniers de cens et de quelques vignes à la même abbaye par Savary, de Mauléon, seigneur de Talmond, en présence de Guillaume, abbé de Bois-Grolland, de Guillaume d'Aspremont, seigneur de Poiroux, Simon de Cymau, Geoffroy Borsart, Aufred de Syun, Guillaume de Ste Flaive et Giraud de Nieuil, chevaliers,

1218. Don d'un marais situé entre le pont du Poiré de

Curzon et
Jart et

celui de Rochères par Elisabeth, veuve de Jean de ses enfants, en présence et sous le sceau de l'archidiacre Briançais. 1219.

Aimery de Thouars et Béatrix sa femme confirmient le don d'un marais par Bernard de Segondigné et par Brunefaye

sa femme, en présence de Guillaume, abbé de Bois-Grolland, de Pierre Brûlé, chevalier,et de plusieurs autres. 1220.

Don de quelques salines par l'abbé de Moreilles. 1221. - Don par Aimery, vicomte de Thouars, de tous les droits de taille qui lui étaient dùs dans tout le marais appartenant à l'abbaye et dans toutes les autres terres jusqu'à la grange du Poiré-de-Curzon.

1222. Guillaume de la Mothe-Achard, chevalier, fait don d'un moulin, en présence de l'abbé de Bois-Grolland, et de M., abbé de Saint-Jean d'Orbestier.

1224. — Don de droits et rentes fait à Guillaume, abbé de BoisGrolland par Guillaume d'Aspremont, seigneur de Poiroux et de Rié pour le repos de l'âme de feue Ermengarde, sa femme, du consentement de Raoul, son fils.

1229. - Don d'héritages situés près de Poiroux par Guillaume d'Aspremont, avec le consentement de Raoul, son fils et son héritier.

1231. - Osanne, femme de Guillaume Roland, donne quelques terres à l'abbaye.

1236. – Marcie, fille de Hugues Garat, chevalier, donne avec le consentement de Jean Baudry, son mari et de Hugues, son fils, tout ce qu'elle possédait à la Couardière, à la Favrelière et à l'Oisirière.

[ocr errors]

1238.

Don fait par Guillaume de la Mothe-Achard de tout le droit qu'il avait sur une famille et sur ses possessions.

1238. – Échange de quelques droits entre Raoul d'Aspremont et les abbé et religieux de Bois-Grolland. IV® ANNÉE, 4° LIV.

25

[ocr errors]

T. IV.

NOTICES.

[ocr errors]
[ocr errors]

1238. – Don d'un marais situé à Curzon, par Guillaume de la Mothe-Achard.

1239. – Don d'une famille et de ses possessions par Raoul d'Aspremont, du consentement de Guillaume, son frère.

1239. - Don par Achard de la Mothe de 5 sous sur les droils que lui payaient les navires qui abordaient à Talmond.

1243. – Guillaume d'Aspremont donne à l'abbaye 48 sous de taille qu'il avait dans le fief de Guillaume Cleire, chevalier.

1244. – Confirmation par Guillaume d'Aspremont du don fait à l'abbaye par Ebles de l'Airablée.

1244. – Don par Guillaume d'Aspremont de tout le droit qu'il avait dans un marais de Saint-Hilaire de Rié.

1244. – Lettres testimoniales qui prouvent qu'Aimery de Moric avait légué quelques héritages à l'abbaye.

1211. – Don de deux muids de vin à Olonne et de quelques droits à Orbestier fait par Eustache, femme de Ebles de Mauléon, en présence de Gauthier Chabot, de Jean de Longeville et de Guillaume Robert.

[ocr errors]

1245. — Don de serfs et d'héritages par Guillaume d'Aspremont, seigneur de Poiroux et de Rié

1245. — Titre en parchemin, daté du mois d'avril, par lequel il constate que Pétronille, veuve de pe Papon, a donné aux « religieux tout le droit qu'elle avoit en un lieu, situé prés la « Garde, pour y bastir un moulin, plus leur a donné deux

pièces de terre dont une est située proche le chemin « par lequel on va de la Fredonnière au moulin de la Garde, « l'autre est située proche une vigne qui appartient à la dite « Pétronille qu'elle avoit eu des Templiers. »

1246. – Don par Guillaume d'Aspremont du consentement d'Isabelle, sa femme, d'une famille et de ses possessions, qu'il exempte de toute charge et devoir en faveur de l'abbaye.

)

[ocr errors]

1248. – A. d'Aubigny, chevalier, donne quelques mesures de blé à prendre dans son aire de Saint-Gilles-sur-Vie.

1218. - Même don fait par Geoffroy Giraud, chevalier, à percevoir tous les ans dans l'aire du Gué.

[ocr errors]

1320. - René Chabot donne à l'abbaye une pièce de terre, moyennant deux sols de service par an et rachapt selon la coutume du pays. 1393, Le fief de la Brethomelière a été concédé

par

Dame Pétronille, vicomtesse de Thouars, comtesse de Benon, Dame de Talmond « sçavoir que pour le salut de l'âme de notre « très cher seigneur et père et de nostre très chère Dame et « mère, que Dieu absolve, nous avons donné et octroyé, « et, par ces présentes, donnons et octroyors aux Rel. et « abbé du Moustier de Breul-Grolland et à lours succes« seurs à perpétuité tout le droit de guet et de reguet, usages « réparations et Bians de gens et de toustes bestes que nous « avons eu un village et appartenances d'yceluy vulgairement « appellé : la Brethomelière, retenue à nous et aux nostres « toutes justices et juridictions és Dites choses par ainsy que « les Dts Rel'. et leurs successeurs seront tenus de faire à « perpétuité chacun an et dire un service solennel de trois « messes chantées en nottes et de tant de messes en secret « comme audit moustier, aura de chapelains Et nous tenir et

adjouter En tous les biens spirituels qui seront faits à « perpétuité en le d' moustier, comme dit est, En chacun « Samedy avant le Dimanche que l'on chante en Ste église « Judica me, et enoutre seront tenus lesdits Rel'. et leurs suc« cesseurs faire chanter une messe à notte chacun an perpétuellement le 5e jour de juin pour les âmes de mon très cher

seigneur et époux monseig? Tressan, vicomte de Thouars « dont Dieu ait l'âme de nous et de tous nos parents et amis « défunts ; et nous avons promis et promettons en bonne foy « pour nous et nos hoirs et nos successeurs de tout empes

chement et perturbation en témoin desquelles choses nous

[ocr errors]

« en avons donnné aux dits Rel. ces présentes lettres scellées « de notre propre séel, fait et donné en notre chastel de Tal« mond, le dixième jour de may de l'an de grâce mil-trois cent

quatre vingt-treize, ainsi signé par commandement de « Madame. »

[ocr errors]

»

« PR. MESTIVER ET SÉCLÉ. »

« Le dit village est sujet au pascrel des Gorons et Bestes « belines à raison de un denier de parcage par chacune et doit a par chacun deux toutes les semennes un homme de Bien à « la soumission des Religieux et abbé. Tiennent toutes les « terres dudit village et landes de Monsieur des Greg et d'au« tres terres du seigneur de Garnaud et d'autres és terres de « la Jarrière. »

1291. – Don de quelques terres par Jean Grignon, écuyer, seigneur de la Cigogne. L'acte scellé au château de Talmond du sceau de noble homme Guy, vicomte de Thouars.

1402 Pierre, abbé de Bois-Grolland, donne à noble homme Pierre Bochet, président en la cour du Parlement, le bois des Pommeries touchant au bois de la Bouchetière et au bois de Lalier, pour 25 sous de rente seulement et de terrage, lorsque le dit bois sera mis en culture. En échange, ledit Bochet donne à l'abbé et aux religieux toutes les terres, biens et meubles qu'il possédait à la Maugardière, à la Voissinière et à la Buotière. (Frédonnière).

1405. — Jean Queffard, valet, seigneur de la Jousselinière, donne à l'abbaye de Bois-Grolland quatre journaux de pré (marais de Champagné.)

1445. L'abbé Maurice Bricot donne à Brethomé Landois une pièce de vigne. sise dans le fief à la Dame, 6 boisselécs dans le fief Arondea, la vigne sujette à la 5° partie des fruits rendables à la Frédonnière, les boisselées sujettes à la 170 partie des fruits par droit de terrage et dixme seulement. En

« PreviousContinue »