Oeuvres diverses de M. Thomas, Volume 1

Front Cover
chez les frères Perisse, 1767
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 48 - ... il fixe leur rapidité , & triomphe de la Nature. Celui qui étoit fi faintement avare du temps, auroit-il été le prodiguer dans les intrigues de l'Ambition ? Que ceux que cette...
Page 62 - L'un avoit mis à profit tous les avantages ; l'autre, avoit vaincu tous les obstacles. Tous deux intrépides , éclairés , avides de périls , bravant la mort , prompts à se décider , féconds en ressources. Mais Forbin , né pour être un général de mer , ne fit le plus souvent que- des exploits d'armateur; DuGUAY~ TROUIN , né pour être un simple armateur , fit presque toujours des actions d'un, grand capitaine.
Page 20 - L'air agité par les vents produit les orages , trompe les efforts de l'homme, et le précipite au devant de la mort qu'il veut éviter.
Page 52 - ... c'est là que l'on apprend à ne pas rougir de la nature. Quel spectacle de voir un père savant et vertueux revêtu de la pourpre , assis sur le trône de la justice, entouré de ses jeunes...
Page 50 - L'homme puissant a des esclaves , l'homme riche a des flatteurs , l'homme de génie a des admirateurs , le sage seul a des amis. Quel homme fut plus digne d'en avoir que d'Aguesseau? Ce sont les talens et les vertus qui désignent son choix.
Page 20 - ... fer , et mêlant l'art à la fureur , l'approche , le joint , le combat , lutte contre lui sur ce vaste tombeau , et unit les efforts de sa rage à celle de l'eau , des vents et du feu.
Page 91 - Français, considérez ces mers, qui, de trois côtés, baignent votre patrie; voyez vos riches provinces qui vous offrent à l'envi tout ce qui sert à la construction; voyez ces ports creusés pour recevoir vos vaisseaux. La gloire, l'intérêt, la nécessité, la nature, tout vous appelle.
Page 51 - ... & les vertus qui défignent fon choix. Ce feroit à ceux qui ont joui de cet honneur , à le peindre tel qu'il étoit dans le commerce de la fociété. On verroit la modeftie avec la gloire , la défiance de foi-même avec la plus vafte étendue de lumières.
Page 29 - ... ivres de nouveautés , fe jouant de tout par flatterie, fe calomniant par intérêt , courant à la fortune par la volupté ; parmi eux deux hommes, dont l'un avoit honoré l'Etat dans une place importante , ardent , plein de courage, d'un efprit délié, capable des plus grands projets , mais qui peutêtre n'étoit pas...
Page 28 - Monarchies eft à peine connu , & que les efclaves n'ont jamais fenti , eût pu produire en lui ces mêmes prodiges que nous admirons dans l'antiquité , fans les croire ; & fi pour fauver l'Etat , il eût fallu un Décius, DAGUESSEAU l'eût été. Déjà vous penfez à fes difgraces & à la noble fermeté qu'il y fit paroître. Voici Je plus magnifique fpeftacle que la terre puiiTe donner au Ciel ; l'homme vertueux aux prifes avec la fortune.

Bibliographic information