Nouvelle bibliothèque philosophique, contenant: 1-les notions préliminaires du nouveau systême proposé; 2-son analyse, avec la table généalogique; 3-la classification des opérations de l'entendement humain, ou Catalogue de bibliothèques

Front Cover
Laurens ainé, 1813 - 144 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 5 - Les êtres physiques agissent sur les sens. Les impressions de ces êtres en excitent les perceptions dans l'entendement. L'entendement ne s'occupe de ses perceptions que de trois façons, selon ses trois facultés principales, la mémoire, la raison, l'imagination. Ou l'entendement fait un dénombrement pur et simple de ses perceptions par la mémoire; ou il les examine, les compare, et les digère par la raison ; ou il se plaît à les imiter et à les contrefaire par l'imagination.
Page 64 - ... pénétrer plus profondément, à lui dérober ce qu'elle cache ; à créer, en quelque manière, par la différente combinaison des corps, de nouveaux phénomènes pour les étudier : enfin elle ne se borne pas à écouter la nature, mais elle l'interroge et la presse.
Page 6 - ... la nécessité est logique, métaphysique ou géométrique, qu'on ne saurait nier sans pouvoir être mené à des absurdités. Il y en a d'autres qu'on peut appeler positives, parce qu'elles sont les lois qu'il a plu à Dieu de donner à la nature, ou parce qu'elles en dépendent. Nous les apprenons, ou par expérience, c'est-à-dire a posteriori, ou par la raison et a priori, c'est-à-dire par des considérations de la convenance qui les ont fait choisir.
Page 59 - La cosmogonie est la science de la formation de l'univers. La cosmographie est la science qui enseigne la construction, la figure, la disposition, et le rapport de toutes les parties qui composent l'univers. La cosmologie est proprement une...
Page 13 - Tous ceux qui nient l'existence de Dieu appartiennent à quelqu'une de ces trois classes : les uns ne croient pas que Dieu soit; les autres affectent de passer pour incrédules sur cet article; les autres enfin, peu différents des premiers, nient les principaux attributs de la nature divine, et supposent que Dieu est un être sans intelligence , qui agit purement par nécessité; c'est-à-dire un être qui, à parler proprement , n'agit point du tout , mais qui est toujours passif. L'erreur de ces...
Page 27 - C'est la science des possibles, car son but est de rendre raison de tout ce qui est et de tout ce qui peut être dans toutes les choses qui arrivent; le contraire pourrait arriver. Je hais un tel, je pourrais l'aimer. Un corps occupe une certaine place dans l'univers, il pourrait en occuper une autre; mais ces différents possibles ne pouvant être à la fois, il ya donc une raison qui détermine l'un...
Page 4 - Je suppose que deux vérités ne sauraient se contredire ; que l'objet de la" foi est la vérité que Dieu a révélée d'une manière extraordinaire , et que la raison est l'enchaînement des vérités , mais particulièrement (lorsqu'elle est comparée avec la foi) de celles où l'esprit humain peut atteindre naturellement , sans être aidé des lumières de la foi.
Page vi - ... du nord au sud ; et la huye qui vient d'Ethiopie pour trouver des vers dans le limon, à la suite de l'écoulement du Nil , fut le symbole du retour des vents du midi , propre à faire écouler les eaux.
Page 6 - ... perceptions que de trois façons, selon ses trois facultés principales, la mémoire, la raison, l'imagination. Ou l'entendement fait un dénombrement pur et simple de ses perceptions par la mémoire; ou il les examine, les compare, et les digère par la Raison ; ou il se plaît à les imiter et à les contrefaire par l'imagination. D'où résulte une distribution générale de la connaissance humaine, qui paraît assez...
Page 54 - G. malématiïtos. de mothéma, mathêsis, instruction, science), science qui a pour objet les propriétés de la grandeur, en tant qu'elle est calculable ou mesurable.

Bibliographic information