Œuvres de A. V. Arnault: Fables. Poésies mêlées. Promenade à Montreuil. Pièces diverses. Insciptions, épigrammes

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 147 - Modeste en ma couleur, modeste en mon séjour, Franche d'ambition, je me cache sous l'herbe; Mais si sur votre front je puis me voir un jour, La plus humble des fleurs sera la plus superbe.
Page 353 - Séjan fit tout trembler , jusqu.à son maître. Mais de son ire éteindre le salpêtre , Savoir se vaincre , et réprimer les flots De son orgueil , c'est ce que j'appelle être Grand par soi même , et voilà mon héros.
Page 326 - Tu crois trouver le repos ; mais apprends Que des soucis c'est l'éternel asile, Que les ennuis en font leur domicile, Que la discorde y nourrit ses serpents ; Que ce n'est plus ce ridicule temps Où le capuce et la toque à trois cornes, Le scapulaire et l'impudent cordon Ont extorqué des hommages sans bornes. Du vil berceau de son illusion, La France arrive à l'âge de raison, Et les enfants de François et d'Ignace, Bien reconnus, sont remis à leur place. Nous...
Page 373 - Qu'avec leur plume ils font les destins des couronnes; Qu'au moindre petit bruit de leurs productions Ils doivent voir chez eux voler les pensions; Que sur eux l'univers a la vue attachée, Que par-tout de leur nom la gloire est épanchée, Et qu'en science ils sont des...
Page 458 - Du siècle au fond d'un cloître, et du cloître à la cour : Vicieux, pénitent, courtisan, solitaire, II prit, quitta, reprit la cuirasse et la haire.
Page 386 - Et puis, la papauté vaut-elle ce qu'on quitte, Le repos? le repos, trésor si précieux Qu'on en faisait jadis le partage des dieux!
Page 139 - C'était Tatius, roi des Sabins et compagnon de Romulus, fondateur de Rome, qui, au rapport de Symmachus, l'a introduite en 750 avant J.-C. Ayant reçu comme un bon augure le présent qu'on lui fit le...
Page 31 - On dit que l'abbé Roquette Prêche les sermons d'autrui ; Moi, qui sais qu'il les achète, Je soutiens qu'ils sont à lui.
Page 351 - Jourdain. Non ; laissons cela. Je suis bilieux comme tous les diables, et il n'ya morale qui tienne : je me veux mettre en colère tout mon soûl,
Page 448 - Les oiseaui, en ce jour de fête, Mortels, vous font savoir, que quiconque osera De Philocrate mort leur apporter la tête, Un talent d'or il recevra, Et quatre fois autant qui vif l'amènera...

Bibliographic information