Mémoires de la Société archéologique d'Eure-et-Loir, Volume 4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 361 - C'est un homme gonflé de l'amour de soi-même; Son mérite jamais n'est content de la cour : Contre elle il fait métier de pester chaque jour, Et l'on ne donne emploi, charge ni bénéfice, Qu'à tout ce qu'il se croit on ne fasse injustice. CLITANDRE. Mais le jeune Cléon, chez qui vont aujourd'hui Nos plus honnêtes gens, que dites-vous de lui?
Page 279 - Mademoiselle de Montpensier, Mademoiselle d'Orléans ; Mademoiselle, cousine germaine du roi ; Mademoiselle destinée au trône ; Mademoiselle, le seul parti de France qui fût digne de Monsieur.
Page 359 - CÉLIMÈNE. 0 l'ennuyeux conteur! Jamais on ne le voit sortir du grand seigneur; Dans le brillant commerce il se mêle sans cesse, Et ne elte jamais que duc, prince ou princesse...
Page 276 - L'autre jour, à table chez M. du Mans, Courcelles dit qu'il avait deux bosses à la tête , qui l'empêchaient de mettre une perruque : cette sottise nous fit tous sortir de table avant qu'on eût achevé de manger du fruit , de peur d'éclater à son nez : un peu après d'Olonne arriva; M.
Page 7 - Bordeaux , un incendie qui , embrâsant soudainement les maisons et les champs , dévora toutes les récoltes , sans que le feu eût été suscité en aucune manière, si ce n'est peutêtre par la volonté divine. Un cruel incendie ravagea aussi la ville d'Orléans, en telle sorte qu'il ne resta absolument rien aux plus riches ; et si quelqu'un...
Page 8 - En cette année, il y eut, après les fêtes de Pâques, une si terrible pluie accompagnée de grêle que, dans l'espace de deux ou trois heures, on vit à travers les plus petites vallées courir d'énormes torrents. Les arbres fleurirent en automne et donnèrent des fruits pareils à ceux qu'on avait déjà recueillis; des rosés parurent au neuvième mois. Les rivières grossirent outre mesure, et en telle sorte qu'elles couvrirent des endroits où les eaux n'étaient jamais arrivées et causèrent...
Page 4 - Cette montagne fit entendre pendant près de soixante jours je ne sais quel mugissement , et enfin elle se sépara d'une autre dont elle était proche, et se précipita dans le fleuve avec les hommes, les églises, les richesses et les maisons qu'elle...
Page 11 - XXV. — Dans une autre île dépendante de la cité de Vannes, il y avait un grand étang rempli de poissons, dont l'eau, à la profondeur d'une aune, se changea en sang. Pendant plusieurs jours il s'assembla autour de cet étang une multitude innombrable de chiens et d'oiseaux qui buvaient ce sang, et le soir s'en allaient rassasiés.
Page 365 - Je suis un juif! Un juif n'at-il pas des yeux? Un juif n'at-il pas des mains, des organes, des proportions, des sens, des affections, des passions? N'est-il pas nourri de la même nourriture, blessé...
Page 113 - Nous e'gorgerons tous les musul» mans, au nombre de cinq mille, qui sont captifs dans nos » murs. Nous ne laisserons pas une seule bête de somme en » vie. Nous sortirons contre vous; nous nous battrons en » gens qui de'fendent leur vie. Pour un de nous qui pe'rira, » il en tombera plusieurs des vôtres. Nous mourrons libres » ou nous triompherons avec gloire.

Bibliographic information