Page images
PDF
EPUB

philosophie, la plus éclatante vérité; triomphant des ravages du temps, et des attaques de la raison, et des passions des hommes, a surnagé et surnage toujours à la surface de toutes les erreurs; est resté et reste toujours debout dans la conscience et la foi de l'univers!

Raison humaine, abaisse-toi donc; rougis de toi-même, et des erreurs et des blasphèmes que tu as osé opposer à la révélation du dogme de la création! Raison humaine, humilie-toi devant la grandeur de la raison divine, et avoue que le dogme de la création que l'Église te propose, elle ne l'a puisé que dans la révélation de Dieu, ne l'a formulé que sur la parole de Dieu, ne l'a appris que dans la vision de Dieu, à l'école de Dieu; qu'elle ne te trompe pas, pas plus qu'elle ne se trompe elle-même; Vidi Dominum, et hæc dixit mihi ; et dans cette humiliation et dans cet aveu lu trouveras ta lumière, ta règle, ton guide, ton élévation, ta grandeur dans le temps, et ton bonheur dans l'éternité : Beati qui non viderunt el crediderunt. Ainsi soit-il.

FIN DU SECOND VOLUME DES CONFÉRENCES.

[ocr errors]

PRÉPACE.

Pages.

§ 1. Caducité de l'erreur. Vie et puissance du Catholicisme.. 1

§ 2. Misère de la philosophie moderne. La vraie science est

catholique. Guerre que la philosophie moderne fait à la religion.

$ 3. L'erreur du jour. But et plan de l'ouvrage : LA RAISON PHI-

LOSOPHIQUE ET LA RAISON CATHOLIQUE. Conférences sur la CRÉA-

TION.............

..........................

$ 4. Série des travaux futurs de l'auteur des Conférences. Expli-

cations des mystères de la vie et de la doctrine de Jésus-CHRIST,

LES FEMMES DE L'ÉVANGILE.............................. XXVI

$ 5. On ne croit pas devoir répondre à des critiques portant

les caractères de la malveillance ou de l'ignorance de la question.. XXVIII

S 6. Réponse à l'observation : QUE L'AUTEUR DES CONFÉRENCES

A TRAITÉ DUREMENT LES PHILOSOPHES. Témoignages de M. Jouf-

froy sur les horribles ravages que ces philosophes ont faits dans

la jeunesse. Ces ravages justifient toute sévérité par rapport à

leurs auteurs.....

8 7. Réponse au reproche : QUE LE SYSTÈME DÉVELOPPÉ DANS

LES CONFÉRENCES TEND A ANNULER LA RAISON. Impuissance de la
raison de retrouver toute seule la vérité, prouvée par la raison
même et par l'expérience. Stérilité de toute philosophie s'isolant
de toute révélation.................. .................

S 8. Continuation du même sujel. De grands esprits devenus
petits pour avoir voulu faire de la philosophie en dehors de la re-
ligion. M. Cousin et M. Jouffroy. La seule philosophie reli-
gieuse fait les grands philosophes. Injustice du reproche adresse
à l'auteur des Conférences d'en vouloir à la raison............ LI

S 9. L'une des pensées de l'auteur des Conférences est la res-
tauration de la philosophie catholique. Injustice du reproche
qu'on fait au gouvernement d'avoir détruit la philosophie , tandis
qu'il paraît vouloir la restaurer sur des bases chrétiennes. Avan-
lages que la religion et la philosophie tireront de cette restaura-
tion. Espérances de l'auteur des Conférences à ce sujet. Conclu-
sion............

[ocr errors]

XLIIT

[ocr errors]

DIXIÈME CONFÉRENCE.

Pages.

IMPORTANCE DU DOGME DE LA CRÉATION, RÉSUL-

TANT DES ÉGAREMENTS DE LA PHILOSOPHIE AN-

CIENNE.

$ 1. Exorde. La femme de l'Évangile priant pour la guérison

corporelle de sa fille, figure de l'Église priant pour la guérison
spirituelle de ses enfants....

S 2 et 3. État déplorable de notre vieux monde. La science
niant le dogme de la création. Nécessité de développer ce dogme.
Plan des sujets à trailer pendant toute la station. Sujet de cette
première Conférence sur la création.....

S 4. Première partie. ERREURS DANS LESQUELLES SONT D'A-
BORD TOMBÉS LES PHILOSOPHES ANCIENS, EN NIANT LE DOGME DE
LA CRÉATION. Nécessité de la révélation pour connaitre, d'une
manière claire et précise, l'origine des choses..........

S 5. Apostasie de la RAISON PHILOSOPHIQUE ancienne du dogme
de la création. Le DUÀLISME, le PANTAÉISME, l'ATHÉISME sont
nécessairement sortis de cette négation.....

S 6. Il en coûte à l'esprit humain de lout nier. La raison phi-

losophique n'a nié que peu à peu la création. Lactance et

Bossnet affirmant que toutes les erreurs des anciens philosophes

n'ont eu que cette négation pour cause..........

8 7. Les philosophes physiciens, dialogue. Leur doctrine de la

matière éternelle, et d'un Dieu éternel, lui aussi, ayant créé le

monde de cette matière. Platon , Aristole et les sloïciens parla-

geant la même doctrine.......

................

S 8. Première conséquence de cette doctrine: LES DEUX PRIN-

CIPES, OU LES DEUX Dieux, l'un bon et l'autre mauvais. Pythagore

et les philosophes dégradant la femme,

....................

S 9 et 10. Le DUALISME commun en Orient. De là la déifica-

tion de la matière, l'idolâtrie de tous les étres créés, l'oubli et la
haine du vrai Dieu...............

$ 11, 12 et 13. Deuxième partie. AUTRES SYSTÈMES D'ER-
REURS, CHEZ LES ANCIENS, SORTIS DE LA NÉGATION DE LA CRÉA-
TION. Légèreté des anciens philosophes, ne faisant de la science
que par vanité ou pour s'amuser. En niant la création, les pytha-
goriciens établirent le PANTHÉISME; les académiciens, l'IDÉALISME,

§ 14 et 15. Conséquences que les philosophes corpusculaires
tirèrent de la même négation : L'existence de l'esprit, une rêverie;

Pages.
le monde-Dieu; la matière - Dieu; le monde formé par les
atomes.................................. ............. 35

$ 16 et 17. L'Athéisme déduit de la négation du même dogme.
Épicure et Lucrèce, dialogue. Leçons d'hypocrisie données par
Epicure, et suivies par tous les athées anciens et modernes.....

$ 18. Cicéron épicurien. L'athéisme répandu plus qu'on ne
pense chez les anciens philosophes. L'intolérance du peuple les
obligeant de se cacher..........

S 19 et 20. Le FATALISME, le MATÉRIALISME, le RATIONALISME,
le COMMUNISME et le DESPOTISME, déduits de la négation de la

création..............................................

[ocr errors]

$ 21. Dernière conséquence que la philosophie ancienne tira
de cette négation: le SCETTICISME UNIVERSEL et ABSOLU, où elle
perit .................................................

S 22. Troisième partie. CONSÉQUENCES DES APERÇUS HISTO-
RIQUES QUI PRÉCÈDENT. Pourquoi la Bible et le Symbole com-
mencent par la confession du dogme de la création. Importance
de ce dogme...

.............
S 23. Toute conscience entachée par le vice, aussi bien que
toute intelligence asservie à l'erreur, est possédée par le démon.
Deux espèces d'invasion diabolique : l'une spirituelle et l'autre
corporelle. Leurs caractères différents et leurs effets. Certains cri-
mes ne peuvent s'expliquer que par l'invasion diabolique......

$ 24. Manière de guérir de cette maladie spirituelle. ........

Note en faveur de la Révélation primitive, tirée de la Théologie
du cardinal Gousset...

ESSAI SUR LA PHILOSOPHIE ANCIENNE, DANS SES
RAPPORTS AVEC LE DOGME DE LA CRÉATION.

$ 1. Introduction. But et division de cet écrit...........

S 2. Autorité de Cicéron en matière de philosophie. Pré-
tention inadmissible des rationalistes modernes, de connaître
mieux que Cicéron les philosophes anciens, et résultat de leurs
travaux philosophiques. La mobilité d'esprit des anciens philo-
sophes, cause unique de la diversité des jugements des auteurs
sur leurs opinions. Misère de la philosophie allemande. Le génie
philosophique des peuples du nord et de ceux du midi........

3. Première partie. ATHÉISME DES ANCIENS. Athéisme de
Cicéron.......... ..................
S 4. Le Dieu corporel et l'âme du monde des stoïciens n'étaient

.........

[ocr errors]

...........

e.........

00

« PreviousContinue »