Page images
PDF
EPUB

TOMBÉ DU NID.

Musique, p. 171.
La blonde enfant de la colline,
Comme un bonheur, comme un trésor,
Rencontre au pied d'une aubépine
Un pauvre oiseau sans plume encor.
Viens avec moi, viens, lui dit-elle
Toi, que sur l'herbe du chemin
Le Dieu d'en haut, que tout révèle,
Jette à ma garde et sous ma main.

O frèle existence,
Souffle sans défense,
Petit oiseau béni,
Petit oiseau tombé du nid.

Dans notre chaume aimé des brises,
Pour toi j'aurai soirs et matins
Les mêmes soins que nos saurs grises
Ont pour les jeunes orphelins.
Comme ils abritent leur détresse,
Viens t’abriter sous mon secours;
La liberté pour la faiblesse
N'est qu'un péril de tous les jours.

O frèle existence, etc.

Mais que veut donc, triste et chagrine,
Cette mésange autour de moi?
Mon doux captif, je la devine
Et je te rends à son effroi.
Si bien qu'hélas! j'aurais su faire
Il faut vois-tu, n'y plus penser.
Car la tendresse d'une mère
Ne peut jamais se remplacer.

O frèle existence, etc.

16

LES JOURS.

of

LUNDI, MARDI, MERCREDI,
JEUDI, VENDREDI, SAMEDI,

DIMANCHE.

وه

Learn the translation on page 163.

Combien de jours y a-t-il dans une semaine?-Il y a sept jours. En savez-vous encore les noms?--Je crois que oui. Eh bien, dites-les-moi.—Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche. Quel jour est-ce aujourd'hui?-Aujourd'hui c'est lundi. Qu'estce que vous faites le lundi?--Je vais à l'école, j'étudie mes leçons. Quel jour était-ce hier? - Hier c'était dimanche. Qu'est-ce que vous faites à l'église? --- Je prie, je cnante, et j'écoute le sermon. Qu'est-ce que vous ferez demain?-J'irai à l'école. Quel jour aimezvous le mieux? — Le samedi; c'est le jour où je joue toute la journée. Combien de leçons de piano prenezvous par semaine?--Je prends trois leçons, le lundi, le mercredi et le vendredi. Ma sour prend des leçons de piano et de chant tous les jours, quelquefois le matin et quelquefois le soir.

[ocr errors][ocr errors]

PERDRE, to lose.

you lose

je perd s, I lose

nous perd ons, we lose tú perd s, thou losest

vous perd ez, il perd, he loses

ils perd ent, they lose

j'ai perdu, I have lost ce inatin, this morning je me lève, I get up, I rise cette après-midi,this afternoon v. v. levez, you get up, you rise ce soir, this evening, to-night je me couche, I go to bed cette nuit, this night

V. v. couchez, you go to bed était-ce, was it?

je me repose, I rest, I repose c'était, it was

vous vous reposez, you rest

CONVERSATION.

1. Quel jour est-ce aujourd'hui ?—C'est lundi. 2. Quel jour était-ce hier?—Hier c'était dimanche. 3. Quel jour est-ce demain} - Demain c'est mardi. 4. Allez-vous à l'école tous les jours? Non, je ne vais pas à l'école le samedi ni (neither) le dimanche. 5. Qu'est-ce que vous faites le dimanche ?-Je vais à l'église et je me repose. 6. A quelle heure vous levez-vous?

- Je me lève à six heures. 7. A quelle heure vous couchezvous ?—Je me couche à neuf heures. 8. Que faites-vous quand vous êtes fatigué?--Je me repose.

QUESTIONS.—1. Êtes-vous fatigué? 2. Avez-vous beaucoup étudié? 3. Qu'est-ce que vous avez étudié ? 4. Savez-vous bien votre leçon? 5. Où est votre livre? 6. Qui a perdu son livre? 7. Perdez-vous tout ce que (what) vous avez? 8. Qui a trouvé mon canif? 9. Quels jours allez-vous à l'école? 10. Quel jour allez-vous à l'église? 11. Quel jour avez-vous congé (holiday)? 12. Qu'est-ce que vous faites le samedi? 13. Qu'estce que vous faites après l'école? 14. Quand vous levez-vous ? 15. Quand vous couchez-vous ? 16. Quand prenez-vous votre lunch? 17. Apprenez-vous le piano? 18. Combien de leçons de piano prenez-vous par semaine? 19. Qui est votre maître de piano? 20. Faites-vous des progrès? 21. Combien d'heures par jour étudiez-vous ? 22. Aimez-vous la musique?

EXERCISE.

arriver, to arrive

sortir, to go out partir, to depart, to leave je suis sorti, I have been out je suis arrivé, I have arrived vous êtes sorti, you have been nut je suis parti, I have left je sors, I go out je pars, il part, I leave, he leaves il sort, he goes out vous partez, you leave

vous sortez, you go out je partir ai, I shall leave je sortir ai, I shall go out v. partir ez, you will leave v. sortir ez, you will go out certainement, certainly naturellement, of course

[ocr errors]

1. What day is it to-day?— 2. It is Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday, Friday, Saturday, Sunday. 3. What day was it yesterday?–4. It was Sunday. 5. What day is it to-morrow?–6. To-morrow is Tuesday. 7. What have you done yesterday? 8. Have you been to church? — 9. Yes, I have been to church with my father and my mother. 10. What will you do to-night?–11. I will learn (j'apprendrai) my lessons. 12. Do you do something this afternoon? 13. I go riding with my brother and my father. . 14. Have you anything to do after this lesson? — 15. Yes, I have another lesson. 16. Are you tired? — 17. Yes, I am a little tired. 18. What do you do when you are tired? 19. I rest, or I go driving. 20. Do you rest now?-21. No, I do not rest now; I speak French, and I am attentive. 22. Do you lose your time? 23. No, I learn something. 24. Have you lost your time yesterday? 25. What will you do to-morrow and the day after to-morrow? — 26. I shall go to school, of

27. Do you arrive before me or after me?

course.

LE PETIT MENTEUR.

Jean était un petit garçon adonné au mensonge. Un jour, il gardait un troupeau de moutons dans le voisinage d'une grande forêt, quand il s'avisa, par plaisanterie, de crier de toutes ses forces: « Au loup! au loup!! Les gens du village voisin accoururent aussitôt en grand nombre, armés de haches et de bâtons, pour tuer le sauvage animal. Mais comme ils n'en trouvèrent pas la moindre trace, ils retournèrent chez eux, tandis

que

Jean riait sous cape. Le lendemain, il cria de nouveau: «Au loup! au loup!) Les paysans accoururent encore une fois, à la vérité, en moins grand nombre que la veille. Mais, n'ayant pas encore trouvé le loup cette fois, ils se retirèrent en secouant la tête et en maugréant parce qu'on les avait dérangés pour rien.

Le troisième jour, un loup vint tout de bon. Alors Jean se mit à crier avec un accent lamentable: ( Au secours ! au secours ! au loup! au loup ! D

Hélas ! cette fois personne ne vint à l'aide du jeune berger, et le cruel animal fondit sur le troupeau et étrangla un grand nombre de moutons. Parmi ceux qui périrent ainsi, il s'en trouvait un qui appartenait à Jean luimême et qui, pour sa gentillesse, était le préféré de an maître.

« PreviousContinue »