Mathilde, ou, Mémoires tirés de l'histoire des croisades, Volume 4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 254 - Mes jours sont passés , toutes mes pensées sont évanouies, toutes les espérances de mon cœur dissipées.... Je dis au sépulcre : Vous serez mon père ; et aux vers : Vous serez ma, mère et mes sœurs.
Page 287 - ... l'Occident ; elle reconnut le léopard d'Angleterre , les armes de sa patrie , et le pavillon royal avec ses flammes et ses longues banderolles rouges. Richard, Bérengère, tous ses parents , ses amis, s'éloignaient pour toujours ; ils voguaient vers un autre hémisphère; elle restait seule dans l'Orient, sans famille, sans liens.... A cette pensée, elle regarde encore le vaisseau ; les couleurs en étaient effacées , et la voile ne paraissait plus que comme un point blanchâtre dans l'horizon:...
Page 11 - O douce obligation que de souffrir pour lui'- ô divin (ils de Marie! si son salut doit être le prix de mon bonheur terrestre, privez-moi de tout celui que j'attendais de cette journée; je puis, pour des biens plus grands, renoncer à tous les biens de ce monde. » Elle s'arrête , et maintenant elle pourrait dormir; car elle ne reposerait pas sur une pensée coupable. Cependant, au milieu de tant de perplexités, la nuit s'est écoulée, et à l'instant où la princesse, tristement satisfaite...
Page 27 - Lusignan , satisfait de l'avair blessé , s'écria avec un feint emportement : « Et que m'importe que les serments de votre majesté soient inviolables , si ce n'est plus son amitié qui les tient. — Mon frère , s'écria Richard , voici la première parole de mécontentement qui se soit dite entre nous : jurons que ce sera la dernière. » A. ces mots, Lusignan se jeta dans les bras du roi , et tandis qu'ils se tenaient embrassés...
Page 156 - Odélicesde ma vie, je ne redoute plus rien ; me voilà heureux , nous sommes ensemble , et une existence toute de bonheur nous est assurée à jamais. — Ne parle point; de bonheur , reprit la vierge éperdue, n'en parle jamais; le bonheur n'est pas fait pour nous : téméraire, tu as violé le temple du Seigneur ; je me vois avec joie près de toi , et nous connaîtrions le bonheur! Non...
Page 79 - Guillaume, n'oubliez pas mon expresse recommandation ; si elle montre la moindre lueur de raison , à quelque heure du jour ou de la nuit que ce soit, envoyez-moi avertir sur-le-champ. » La vieille lui promit de n'y pas manquer, et l'archevêque, reprenant alors le bras de la princesse...
Page 166 - ... n'a pas craint d'insulter un rival enchaîné, tremble maintenant devant le courroux d'une jeune fille, et ne sait où trouver assez de force pour supporter ses reproches et résister à ses prières. Mais elle ne prie point encore; tout humble qu'elle est, elle ne peut se résoudre à s'humilier...
Page 251 - Dieu et aux misérables , qui n'a joui que des biens qu'il a donnés, n'a connu que les peines qu'il a vu souffrir ; et , par la longue habitude qu'il a de bien faire , fait le bien chaque jour sans avoir même besoin de songer à la récompense qui l'attend. Au milieu de ce morne et profond silence , qui n'est interrompu que par les gémissements du crime , les soupirs de la douleur et les exclamations de la piété , le hennissement de quelques chevaux vient de se faire entendre; bientôt des hommes...
Page 174 - ... fût condamné à une réprobation certaine ; peut-être le trépas du héros qu'elle aimait lui eût paru moins affreux que l'hymen de Lusignan, mais qu'y avait-il de plus affreux que son éternel malheur ? Jamais si cruelle angoisse ne déchira son cœur, elle ne sait que vouloir, elle ne sait que résoudre. Cependant à la fin elle s'écrie : « Non, les princes croisés ne permettront jamais qu'un crime si noir soit commis, ils se soulèveront contre cette iniquité, ils se soulèveront contre...
Page 104 - Cannel n'est plus qu'une masse confuse, etle cloître , perdu dans l'horizon , n'est présent qu'à la pensée du héros. Encore quelques heures, et le voilà à Césarée. Saladin l'y attendait impatiemment; les soins de la guerre l'appelaient ailleurs, et il ne voulait cependant abandonner cette ville importante qu'après en avoir remis la défense à son frère. « Malek Adhel , lui dit-il , je ne m'informe point pourquoi tu reviens seul , des soins plus importants que ceux de l'amour doivent...

Bibliographic information